Cet article date de plus de 5 ans

Fièvre catarrhale : le Loiret touché à son tour

Le Loiret vient de connaître son premier cas de fièvre catarrhale. Un veau issu d'un élevage du Montargois a été trouvé porteur de la maladie. Une dizaine de départements du centre de la France sont désormais touchés par l'épidémie. 
Après le Cher et l'Indre, le département du Loiret vient de déclarer son premier cas de maladie de la langue bleue dans un élevage du Montargois.

La campagne de vaccination et la mise sous quarantaine des exploitations contaminées ont limité la propagation de la fièvre catharrale ovine (FCO) mais n'ont pas permis de l'éradiquer.  

Le ministère de l'Agriculture a recensé 72 foyers de FCO dans dix départements du centre de la France contre 56 début octobre. L'épizootie continue de se propager même si les départements du Cher et de l'Indre ont vu leur cas de fièvre se stabiliser. 

Cette maladie n’est ni contagieuse, ni transmissible à l’homme et n’affecte pas la qualité de la viande. Les bêtes guérissent généralement après avoir été vaccinées. A la mi-octobre, plus de  500 000 bovins et ovins avaient bénéficié d'une première campagne de vaccination. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie santé société