Une automobiliste de 19 ans tuée lors d'un accident avec un train sur un passage à niveau à Gien

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Hermans .

Le trafic ferroviaire est interrompu ce dimanche 7 août après un accident entre un Intercités et une voiture sur un passage à niveau à Gien, dans le Loiret. À bord du véhicule, une personne a trouvé la mort selon les sapeurs-pompiers.

Une femme est morte ce dimanche 7 août, après une collision entre un train et une voiture sur un passage à niveau situé à Gien, dans le Loiret, vers 10h30. Les sapeurs-pompiers du département sont actuellement sur place, et ont constaté le décès de la conductrice, seule occupante du véhicule. Âgée de 19 ans, elle était originaire du Giennois.

Selon les premières constatations de la gendarmerie, le passage à niveau fonctionnait normalement, avec les barrières abaissées et les lumières clignotantes. L'automobiliste aurait tenté de slalomer entre les barrières pour poursuivre sa route, avant d'être immédiatement fauchée par le train. La rame s'est arrêtée quelque 200 mètres plus loin, poussant tout au long de son temps de freinage la carcasse broyée du véhicule. Le corps de la victime a été évacué aux alentours de 14h.

Pas de blessés chez les passagers

Les pompiers précisent qu'aucun blessé n'est à déplorer parmi les 159 passagers de l'Intercités, qui a quitté la gare de Bercy, à Paris, à9h11 et se dirigeait vers Nevers pour une arrivée prévue à 11h41. Les voyageurs ont été évacués vers le tout proche gymnase du collège Ernest Bildstein, explique la SNCF. La compagnie ferroviaire a ensuite dépêché trois cars, repartis de Gien entre 13h30 et 14h20, pour emmener les passagers à Nevers.

La mairie de Gien a organisé l'évacuation vers le gymnase, et a fourni de quoi grignoter et des bouteilles d'eau aux passagers, en attendant un plateau-repas qui leur sera distribué en gare de Cosne, dans la Nièvre. Selon Laurent Rougeron, premier adjoint, le passage à niveau n'était "pas connu comme étant accidentogène". 

20 pompiers et cinq véhicules sont engagés sur place. Le conducteur du train a été pris en charge par les secours. Le trafic ferroviaire est resté interrompu dans les deux sens entre Montargis et Cosne-sur-Loire cet après-midi. L'état de la rame, "accidentée est très endommagée", a nécessité des réparations sur place, a expliqué la SNCF, et le train a pu quitter les lieux dans l'après-midi. Le trafic a repris progressivement depuis 17h50, mais reste fortement perturbé. Le véritable retour à la normale ne devrait intervenir que ce lundi 8 août au matin.

Correction : nous avions au départ indiqué que le train allait dans le sens Clermont vers Paris.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité