Grève du tram à Orléans : retour à la normale sur le réseau TAO

Publié le

Les salariés de Keolis Orléans, le réseau de transport de la ville ont signé un accord avec la direction, ce mardi 27 septembre après une semaine de grève. Ils obtiennent 2% d'augmentation et 180 euros nets de prime.

Ils étaient en grève depuis le 22 septembre et espéraient 5% de revalorisation de leur salaire et 300 euros de prime. Après des réunions tumultueuses, les syndicats s’estiment satisfaits par les mesures prises au sein du réseau Tao.

Un "bon compromis" pour la CFDT

"Nous sommes pas mal revenu sur nos propositions initiales", explique Nicolas Provini, délégué du personnel SNTU-CFDT. "Nous pensons que c’est un bon compromis. Ce n’est pas une avance sur 2023 et lorsque nous additionnons avec ce que nous avions eu au début de l’année, nous sommes à un peu plus de 4 % sur l’ensemble de l’année 2022. La prime vient pallier les difficultés quotidiennes."

Beaucoup de salariés s’attendaient à avoir davantage. Certains sont déçus, mais il y a eu un vote avant que tous les délégués syndicaux signent l’accord. Les 750 salariés sont tous concernés par ces augmentations et les organisations syndicales ont appelé à cesser le mouvement de grève.

Le trafic a donc repris normalement dès ce mercredi 28 septembre. La grève ne perturbera donc pas l'ouverture du nouveau complexe Cometle 30 septembre prochain.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité