Loiret : des agriculteurs ont distribué des fraises aux salariés de l'abattoir Tradival à Fleury-les-Aubrais

Des représentants des producteurs ont remis aux salariés de l’abattoir Tradival des barquettes de fraises, ce vendredi 5 juin après-midi, à l’entrée du site à l'appel de la FNSEA Centre-Val de Loire. 

Distribution de fraises aux salariés de l'abattoir Tradival par les agriculteurs locaux
Distribution de fraises aux salariés de l'abattoir Tradival par les agriculteurs locaux © Mathias Hébert- FNSEA CVDL

L'agriculture a voulu remercier ces salariés qui ont continué à travailler pendant le confinement

Florent Leprêtre, président de la FNSEA Centre-Val de Loire, faisait partie des quelques représentants de producteurs venus apporter des produits agricoles aux salariés de l'abattoir Tradival à Fleury-les-Aubrais ce vendredi 5 juin, juste avant le week-end. 

"Pendant le confinement, les salariés de l'abattoir ont permis d'alimenter les citoyens. Il ne faut pas oublier que sans eux, il n'y aurait pas eu de viande dans les supermarchés pendant l'épidémie. Les agriculteurs tiennent à être solidaires de l’entreprise et de ses salariés, dont le travail et l’image ont été ternis, alors même qu’ils ont œuvré sans relâche pour assurer un débouché à la production porcine de notre région et des régions limitrophes."

La distribution de fraises aux salariés de Tradival organisée par la FNSEA Centre-Val de Loire
La distribution de fraises aux salariés de Tradival organisée par la FNSEA Centre-Val de Loire © Mathias Hébert-FNSEA CVDL

Une action symbolique pour remercier les salariés de l'abattoir d'avoir continué à travailler pendant le confinement

Cette action symbolique a un objectif : remercier tous les salariés qui ont continué à travailler pendant le confinement pour nourrir les Français : "Vous avez comme nous grâce à votre travail, contribué à l'alimentation des Français, sans rupture d'approvisionnement en cette période si singulière de confinement," peut-on lire dans la lettre remise aux salariés de Tradival ce vendredi 5 juin.

" La décision de fermeture temporaire qui a touché les lignes d'abattage, de découpe et de transformation du site de Fleury-les-Aubrais est un épisode difficile qui a pu vous déstabiliser en voyant l'image de votre métier et de votre entreprise mise à mal. Nous tenons à vous adresser nos remerciements pour répondre au quotidien afin que notre production puisse trouver un débouché et contribue à nourrir nos concitoyens"

 

 

Pendant la crise du Covid-19, le syndicat agricole a organisé plusieurs actions de solidarité auprès des routiers, notamment dans le Loir-et-Cher et en Eure-et-Loir début mai. 

 

De nouvelles distributions prévues cet été 

Comme pour les routiers sur l'autoroute ou les salariés de l'abattoir Tradival, les représentants de producteurs souhaitent organiser de nouvelles distributions sur les routes pour les grands départs en vacances cet été. 

"Il est important que les citoyens prennent conscience de l'utilité d'avoir de l'agriculture sur son territoire. Pour l'après-Covid, nous avons un souhait : que les consommateurs réalisent que l'alimentation de qualité a un coût", espère Florent Leprêtre de la FNSEA CVDL. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter