Le court métrage symphonique "Impressions de Loire" récompensé par trois Awards

Meilleure musique de film, meilleur film sur la nature, le court-métrage symphonique "Impressions de Loire", composé et réalisé par Thibaut Vuillermet, vient d’être récompensé outre-atlantique. Une consécration pour l’Orléanais qui portait ce projet « de cœur » depuis 2006. 

Image extraite du court-métrage symphonique "Impressions de Loire" composé par Thibaut Vuillermet
Image extraite du court-métrage symphonique "Impressions de Loire" composé par Thibaut Vuillermet © Thibaut Vuillermet

Thibaut Vuillermet écrit des musiques de films pour des courts et des longs métrages. A l’écoute d’« Impressions de Loire », ce sont d’ailleurs des images de films d’aventures où le drame n’est pas loin qui surgissent.

Pour ce morceau orchestral, composé en 2006, le musicien de 37 ans rêvait de réaliser lui-même un film, une ode à la nature ligérienne que l’auteur connait bien puisqu’il a passé son enfance tout près de ses rives, à Châteauneuf-sur-Loire. La commune située dans le Loiret  se trouve à quelques encablures seulement de la maison de Maurice Genevoix, entré au Panthéon le 11 novembre dernier. Tout comme l’académicien, le compositeur voue un amour immodéré au fleuve.

« Je voulais mettre en valeur le côté majestueux de la Loire. Il faut s’imaginer un héron qui survole le fleuve».
 

Les prises de vues ont été réalisées au printemps dernier avec un drone, très tôt le matin, en amont d’Orléans, pour saisir le lever du soleil. Porté par le lyrisme de la musique, le court-métrage symphonique de Thibaut Vuillermet sublime le fleuve.

Un court-métrage multi-récompensé

Deux jurys new-yorkais viennent de lui attribuer des récompenses : celui de la meilleure musique de film « Best sound track » (NYFA) et celui du Meilleur film Nature (Oniros Film award). Sur la côte ouest, Le Los Angeles Film festival lui a aussi attribué une récompense. 

« C’est une consécration pour ce projet « de cœur » que je porte depuis très longtemps. Ces récompenses donnent de la crédibilité à mon travail». Et qui sait, elles lui ouvriront peut-être les portes d’Hollywood … 

Le compositeur garde les pieds sur terre . Son prochain projet ? "Donner un ciné-concert d’ Impresssions de Loire,  le jouer en live avec l’Orchestre d’Orléans. "

Rendez-vous en 2021.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture