• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans :Jeanne d'Arc siliconée, moulée et détournée pour accompagner le musée des Beaux-Arts

Silicone et plâtre pour mouler la statue de Jeanne d'Arc / © F3CVDL
Silicone et plâtre pour mouler la statue de Jeanne d'Arc / © F3CVDL

Le musée des Beaux-arts d'Orléans a choisi d'exposer des fragments de sculptures de ses réserves. Une présentation de morceaux d'oeuvres anciennes qui demandent un accompagnement du public. Une mission dévolue à Ugo Schiavi. Un artiste contemporain qui détourne des oeuvres monumentales.

Par Nathanael Lemaire

En sortant de ses réserves des fragments de sculptures pour une exposition au public, le musée des Beaux-arts d'Orléans a fait un choix qui demande explications et pédagogie.
Une médiation qui passe par le regard d'un artiste contemporain : Ugo Schiavi. 
© F3CVDL NL
© F3CVDL NL

Ce sculpteur a pour habitude d'utiliser des fragments de statues anciennes pour produire ses œuvres. C'est lui qui a été choisi pour l'acte 2 de cette exposition inédite des réserves du musée des Beaux-art d'Orléans.
Sous la forme d'une carte blanche à Ugo Schiavi, la direction des musées de la ville d'Orléans a choisi de mêler des sculptures très anciennes et abîmées, à des œuvres d'aujourd'hui portées par un artiste qui détourne et donne un second sens à des éléments monumentaux issus de l'art des siècles passés.

Sculptures anachroniques

L'artiste Ugo Schiavi détourne la sculpture de Jeanne d'arc avec un moulage
Ugo Schiavi explique sa démarche entre oeuvre ancienne et création contemporaine - F3CVDL - NL

En racontant une nouvelle histoire artistique à partir d'un moulage du buste de Jeanne d'Arc de l'Hôtel Groslot, Ugo Schiavi accompagne une démarche d'exposition du musée des Beaux-arts autour de fragments de sculptures anciennes.

Pour faire accepter aux visiteurs une exposition présentant des morceaux de sculptures abîmés et fragmentés, une médiation est indispensable. Une histoire d'art d'hier et d'aujourd'hui qui offre un voyage à travers le temps et la forme de la représentation. Un parcours artistique qui permet de rendre accessible une présentation assez inhabituelle. L'art contemporain accompagne la résurrection des réserves du musée.

Accompagné par le regard d'un artiste d'aujourd'hui

 
De l'intérêt du regard de l'artiste
Olivia Voisin, directrice des musées d'Orléans a voulu cette médiation artistique - F3CVDL - NL


Site Internet : www.orleans-metropole.fr (rubrique culture/ musée)


 

Sur le même sujet

Ce que j'aime dans le mandat de Maire...

Les + Lus