• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Deux bus incendiés à la Chapelle St Mesmin (Loiret) : la police lance un appel à témoins

Deux bus ont pris feu à la Chapelle Saint Mesmin à 48h d'intervalle. Kéolis procède à des vérifications. / © F3CVDL
Deux bus ont pris feu à la Chapelle Saint Mesmin à 48h d'intervalle. Kéolis procède à des vérifications. / © F3CVDL

Deux bus qui prennent feu au même endroit à la Chapelle-Saint-Mesmin située à l'Est d'Orléans. Une coïncidence qui interpelle Kéolis, la compagnie de transport. Le dirigeant, Fabrice Mayer, envisage de porter plainte

Par Fabienne Marcel

Le premier bus qui circulait sur la rue Nationale (également D2152) sur la commune de la Chapelle St Mesmin a pris feu le 17 octobre après-midi. A peine 48 heures plus tard, un second bus, s'embrase, pas loin du collège Pasteur à l'angle de l'avenue Tilleul et la rue Nationale. 

A chaque fois, les incendies se sont propagées. La première fois, deux pavillons ont été touchés. Façades noircies, volets brûlés, les stigmates sont visibles plusieurs jours après dans la rue. Dans le second incendie, ce sont des voitures, 5 au total, qui ont été endommagées. 
L'entreprise Kéolis, qui exploite le réseau, n'avait jamais été confrontée à cette situation. Une plainte devait être déposée par la société en ce début de semaine pour déterminer les causes de ces deux incendies ; et savoir s'il s'agit d'un acte de malveillance ou pas.
 


Appel à témoins de la police


La police d'Orléans est chargée de l'enquête pour les deux faits divers. Elle est à la recherche de personnes ayant assisté aux événements. En l'occurrence, si vous avez été témoin ou passager du bus 737 ayant circulé mercredi 17 octobre vers 13h30 sur la ligne 36 à la Chapelle St Mesmin en direction d'Ingré, ou si vous étiez passager du bus n°739, qui circulait sur la ligne 2 en direction de St jean de Braye vers 16h50, le 19 octobre, la police a besoin de vous. 

Elle invite toute personnes susceptibles d'avoir des informations à appeler le 02 38 24 30 00 ou auprès du service enquêteur au 02 38 24 31 09 . Est-ce à dire que le feu serait criminel ? Rien à ce stade ne permet de le dire. Aucune piste n'est écartée.


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus