Meurtre de la joggeuse Caroline Marcel : un suspect arrêté 15 ans après dans le sud de la France

Le viol et le meurtre de Caroline Marcel, tuée en 2008 sur les bords du Loiret à Olivet, n'a jamais été élucidé. Le suspect devrait être transféré à Nanterre dans l'après-midi du samedi 20 janvier.

Rebondissement inattendu dans l'affaire Caroline Marcel : un homme de 34 ans a été interpellé en Ariège et placé en garde à vue à Toulouse, selon les informations de BFM TV. Actuellement sans emploi, l'homme aurait occupé le poste de paysagiste à Orléans, à l'époque du meurtre effroyable de cette joggeuse, en juin 2008, dont le corps a été retrouvé à demi-immergé dans le Loiret.

Quinze ans d'enquête

Tout commence au lendemain de la Fête de la musique, le 23 juin 2008. Le corps sans vie de Caroline Marcel, mère de famille divorcée de 45 ans, est découvert sur les bords de la rivière. La veille au soir, elle était partie faire un jogging vers 20 heures. Seule certitude des enquêteurs à l'époque : la victime a été étranglée, probablement à l'aide d'un vêtement.

Aucun témoin, peu d'éléments matériels, de maigres traces ADN seulement mises au jour en 2015 : le travail d'enquête piétine, malgré une demi-douzaine de personnes en garde à vue. En 2022, après de nouveaux appels à témoin, le dossier est finalement transféré au nouveau pôle national de Nanterre dédié aux crimes non élucidés, les "cold cases".

Un suspect âgé de 18 ans au moment des faits

Selon les informations de BFM TV, le suspect a nié son implication au cours de la garde à vue, menée à Toulouse par les enquêteurs de la police judiciaire d'Orléans et de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). Il serait également connu des services de police pour une affaire de viol remontant à 2005, requalifiée en agression sexuelle. 

Suite à son placement en détention par le juge des libertés et de la détention de Toulouse, le suspect devrait être présenté au pôle crimes sériels ou non élucidés à Nanterre dans l'après-midi du samedi 20 janvier. 

Pour tenter de faire avancer l’affaire, le meurtre de Caroline Marcel avait également été mis en avant lors de l’émission "Appels à témoins" diffusée sur M6 en janvier 2022. La diffusion du programme avait alors été suivie de multiples signalements qui n'avaient, eux non plus, pas permis à l’enquête d’aboutir.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité