Obligation vaccinale : le tribunal administratif d'Orléans rejette le recours de douze soignants suspendus

Publié le
Écrit par Bertrand Mallen
Le tribunal administratif d'Orléans
Le tribunal administratif d'Orléans © F3 / Alain Heudes

Le tribunal administratif d'Orléans a donné tort à douze soignants loirétains, suspendus de leurs fonctions en raison de leur refus d'être vaccinés, ce 2 novembre.

Deux semaines après leurs collègues de Bourges, c'est au tour de 12 infirmiers et personnels administratifs d'être déboutés de leur recours par le tribunal administratif d'Orléans. Depuis le 15 septembre, en raison de leur refus d'être vaccinés, ces soignants ne perçoivent plus de salaires et ont été relevés de leur fonction.

Une déception, mais pas une surprise

Présentée le 28 octobre, leur requête devant le tribunal administratif d'Orléans n'a donc pas abouti. "On s'y attendait un peu, étant donnés les précédents", regrette Sylvie Mazardo, avocate de plusieurs d'entre eux qui se dirigent "vers une situation de non-droit".

En effet, à ce stade, "ils n'ont plus de moyens de subsistance" explique l'avocate. "S'ils veulent continuer d'exercer ils doivent se faire vacciner", la seule autre possibilité étant de démissionner et de chercher un autre métier en attendant une hypothétique levée de l'obligation vaccinale. "On est face à une vraie pression à la vaccination."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.