Orléans : le déménagement de la fac de droit vers le centre-ville passe mal

Plus de 4000 étudiants sont concernés par le transfert de la fac de droit, d’économie et de gestion depuis le campus de la Source vers le centre-ville / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/MAXPPP
Plus de 4000 étudiants sont concernés par le transfert de la fac de droit, d’économie et de gestion depuis le campus de la Source vers le centre-ville / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/MAXPPP

Le transfert d’une partie de la faculté vers le centre-ville sur le site de l’ancien hôpital Madeleine est précipité selon la fédération syndicale unitaire.

Par JB

Ce jeudi 21 décembre, le conseil d'Orléans Métropole doit approuver un « schéma de développement universitaire » jusqu’en 2020 entre la métropole et l'université. Plus de 4000 étudiants sont concernés par le transfert de la fac de droit, d’économie et de gestion depuis le campus de la Source vers le centre-ville. Le projet de l’aménagement de l’ancien hôpital Madeleine sera complété par la création d’un « learning center », d’une école de commerce et de management. Pour Olivier Carré, le président de la métropole, ce projet n’est pas nouveau et les services de la mairie d’Orléans ont souvent communiqué sur ce transfert.

Situation budgétaire critique

Le déménagement de la fac de droit est au menu de la session budgétaire de la métropole ce jeudi 21 décembre. La fédération syndicale unitaire (FSU) regrette dans un communiqué de ne pas avoir été associée aux réflexions du schéma de développement universitaire : « ce document n'a jamais été porté à la connaissance des membres du conseil d'administration, du conseil académique et du comité technique de l'université d'Orléans, bien que les 13 orientations détaillées dans ce schéma engagent lourdement l'établissement. » La FSU évoque une précipitation et alerte sur la situation budgétaire de l’université déjà alarmante avec un déficit de 12 millions d’euros : « l'investissement majeur et l’important coût de fonctionnement de cet éventuel transfert dégraderaient dangereusement la situation budgétaire déjà délicate de l'université ».

À cela s’ajoute le déménagement de la présidence de l’université et des services administratifs aujourd’hui logés au château de la Source. À la place la ville d’Orléans souhaite y développer le tourisme d’affaire. « Cela constituerait une contrainte supplémentaire dans un contexte budgétaire difficile » indique la FSU.

La construction du campus Madeleine permettra de développer la vie étudiante en centre-ville. Le retour des étudiants participerait à l’animation du centre-ville.

Sur le même sujet

Les + Lus