Sécheresse : 151 communes du Loiret reconnues en état de catastrophe naturelle

 Dans le Loiret, plusieurs maisons ont des fissures liées à la sécheresse, comme sur cette maison située en Saône-et-Loire. / © Marion GIOUSE / Le Journal de Saône-et-Loire / MAXPPP
Dans le Loiret, plusieurs maisons ont des fissures liées à la sécheresse, comme sur cette maison située en Saône-et-Loire. / © Marion GIOUSE / Le Journal de Saône-et-Loire / MAXPPP

L’état de catastrophe naturelle vient d’être reconnu pour 151 communes du Loiret qui avaient été fortement touchées par l’épisode de sécheresse survenu durant l’été 2018.

Par Amélie Rigodanzo

C’est une décision qui devrait soulager grand nombre de sinistrés dans le département du Loiret. Un arrêté ministériel daté du 21 mai 2019 et paru au journal officiel le samedi 22 juin 2019 reconnaît l'état de catastrophe naturelle pour 151 communes du Loiret qui avaient grandement souffert de la sécheresse au cours de l’été 2018.

Un épisode météorologique qui avait provoqué des mouvements de terrains après que les sols, d’abord asséchés, aient été brusquement réhydratés par les pluies. Le phénomène avait notamment provoqué d’importantes fissures sur les murs des habitations.

Grace à cette reconnaissance, les personnes sinistrées vont désormais pouvoir se rapprocher de leurs assurances afin d’être indemnisées. Elles ont 10 jours à compter de la parution de l’arrêté pour entamer des démarches.
 

La liste des communes reconnues en état de catastrophe naturelle.


- Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018:

Communes d'Aillant-sur-Milleron, Amilly, Le Bardon, Batilly-en-Gâtinais, Beaugency, Beaulieu-sur-Loire, Beaune-la-Rolande, Boigny-sur-Bionne, Boiscommun, Bonny-sur-Loire, Bou, Boynes, Briare, Bricy, La Bussière, Cercottes, Chaingy, Chanteau, La Chapelle-Saint-Mesmin, Le Charme, Chécy, Chevillon-sur-Huillard, Chuelles, Conflans-sur-Loing, Corquilleroy, Courtenay, Cravant, Donnery, Douchy-Montcorbon, Égry, Fay-aux-Loges, Foucherolles, Gien, Griselles, Huisseau-sur-Mauves, Ingré, Mardié, Mareau-aux-Prés, Marigny-les-Usages, Marsainvilliers , Meung-sur-Loire, Nancray-sur-Rimarde, Nogent-sur-Vernisson, Orléans, Ormes, Paucourt, Pithiviers, Pithiviers-le-Vieil, Poilly-lez-Gien, Rebréchien, Rozières-en-Beauce, Saint-Brisson-sur-Loire, Saint-Cyr-en-Val, Saint-Denis-de-l'Hôtel, Saint-Denis-en-Val, Saint-Gondon, Saint-Hilaire-les-Andrésis, Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-Braye, Saint-Jean-de-la-Ruelle, Saint-Jean-le-Blanc, Saint-Martin-sur-Ocre, Saint-Maurice-sur-Aveyron, Saint-Michel, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Sandillon, Saran, La Selle-sur-le-Bied, Semoy, Tavers, Triguères, Varennes-Changy, Villemandeur, Villorceau.

- Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er octobre 2018 au 31 décembre 2018:

Communes d'Artenay, Auxy, Bazoches-les-Gallerandes, Beauchamps-sur-Huillard, Bellegarde, Bouilly-en-Gâtinais, Bouzonville-aux-Bois, Bouzy-la-Forêt, Bray-Saint-Aignan, Bromeilles, Cernoy-en-Berry, Chailly-en-Gâtinais, Chambon-la-Forêt, Châteauneuf-sur-Loire, Château-Renard, Châtenoy, Châtillon-Coligny, Chaussy, Chevilly, Cléry-Saint-André, Coudroy, Coulmiers, La Cour-Marigny, Courtemaux, Desmonts, Férolles, La Ferté-Saint-Aubin, Fréville-du-Gâtinais, Germigny-des-Prés, Greneville-en-Beauce, Guigneville, Huêtre, Ingrannes, Isdes, Juranville, Ladon, Lion-en-Beauce, Lombreuil, Lorcy, Lorris, Loury, Louzouer, Mareau-aux-Bois, Mézières-en-Gâtinais, Mézières-lez-Cléry, Mignerette, Montliard, Moulon, Nesploy, Neuville-aux-Bois, Nibelle, Ousson-sur-Loire, Ouvrouer-les-Champs, Ouzouer-sous-Bellegarde, Ouzouer-sur-Loire, Patay, Quiers-sur-Bézonde, Ruan, Saint-Aignan-le-Jaillard, Saint-Firmin-des-Bois, Saint-Loup-des-Vignes, Saint-Martin-d'Abbat, Saint-Maurice-sur-Fessard, Saint-Péravy-la-Colombe, Saint-Sigismond, Santeau, Sully-la-Chapelle, Tivernon, Traînou, Vennecy, Vieilles-Maisons-sur-Joudry, Vienne-en-Val, Viglain, Villemoutiers, Villemurlin, Villevoques, Vitry-aux-Loges.
 

Les élus du Loiret réagissent


Suite à la parution dans le journal officiel, les élus du Loiret ont fait part de leur grande satisfaction. Les députées LREM Caroline Janvier et Stéphanie Rist ont été les premières à se réjouir via un communiqué de presse commun :


"Nous avons été extrêmement sensibles aux très nombreux témoignages de citoyens démunis face aux dégâts de leurs habitations. Nous nous réjouissons de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle qui peut ainsi ouvrir droit à la garantie des assurés touchés par ce phénomène".
 


Le maire divers-droite d’Orléans et président d’Orléans-Métropole Olivier Carré, s’est également fendu d’un communiqué remerciant "toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés pour porter à la connaissance de l’Etat, la terrible situation de centaines de familles dont les maisons sont fissurées ou inhabitables."
 

Une deuxième liste de communes à venir.


La préfecture du Loiret a fait savoir qu’une seconde liste sera examinée lors de prochaines commissions interministérielles.

Elle comprend les communes d’Auvilliers-en-Gâtinais, Baule, Bazoches-sur-le-Betz, Boismorand, Bougy-lez-Neuville, Boulay les-Barres, Cepoy, Chilleurs-aux-Bois, Combleux, Engenville, Fleury-les-Aubrais, Fontenay-sur-Loing, Géminy, Girolles, Jouy-le-Potier, La Chapelle-St-Sépulcre, Lailly-en-Val, Le Moulinet-sur Solin, Ligny-le-Ribault, Marcilly-en- Villette, Messas, Montabarrois, Montcresson, Montereau, Montigny, Nargis, Noyers, Oison, Olivet, Oussoy-en-Gatinais, Ouzouer-sur-Trézée, Pannes, Saint -Ay, Saint-Germain-des-Prés, Sigloy, Sougy, Sury-aux-Bois, Thimory, et Vrigny.
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus