• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Maltraitance animale à Nouan-le-Fuzelier : une jument est morte, trois chevaux ont été placés dans un centre d’accueil

Selon l'association des Oubliés 45, les chevaux restent dans un "état cadavérique". / © Oubliés 45
Selon l'association des Oubliés 45, les chevaux restent dans un "état cadavérique". / © Oubliés 45

Placé sous surveillance vétérinaire, le petit élevage de chevaux de Nouan-le-Fuzelier (Loir-et-Cher) a fermé ses portes cinq jours après la perquisition des gendarmes. Une jument est morte, trois chevaux ont été recueillis dans le Loiret par l’association Oubliés 45.

Par Ch.Launay

La propriétaire de l’élevage  de Nouan-le-Fuzelier avait un mois pour nettoyer a minima les box où l’association de protection animale de Salbris avait découvert le 8 juillet les six chevaux dans un état « cadavérique ».

Sans attendre ce délai, l’éleveuse a contacté le refuge animalier de Sologne et le centre des Oubliés 45 à qui elle s'est résolue à donner trois chevaux en fin de semaine. « Ils reprennent vie, ils vont mieux » nous a confiés Paulette Esparghile du refuge animalier . L’une des juments a du être placée sous perfusion le week end du 14 juillet. Elle n’a malheureusement pas survécu.  

Les deux autres chevaux, des étalons, ont été emmenés par leur propriétaire. Une cagnotte a été ouverte pour sauver et soigner les deux "Loulous" accueillis à Montbouy par l'association Oubliés 45. 

 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus