Nançay : la fabuleuse histoire de la Galerie Capazza où l'art contemporain prend vie

Depuis 45 ans, la galerie Capazza fait vivre l’art contemporain. Située au cœur de la Sologne, à Nançay, elle représentait un pari assez audacieux pour le couple fondateur. Aujourd’hui, elle est au cœur de l’histoire de toute une famille passionnée d’art.

Galerie Capazza, Nançay.
Galerie Capazza, Nançay. © Centre-Val de Loire

Comment une galerie d’art au cœur de la Sologne peut devenir un rendez-vous incontournable des amateurs d’art contemporain ?

Une famille passionnée et des expositions toujours riches en diversité : Chez Capazza sont exposés des artistes dont les œuvres voyagent dans le monde entier, du photographe Pierrot Men au maitre du collodion humide, Eric Antoine, en passant par Goudji, Gilles Monte Ricci et ses personnages en récup.

Jean-Gilles Badaire bien connu dans la région, Franta, la sculptrice Fanny Ferré, le sculpteur Jacky Coville, ou le designer spécialiste du verre optique Vladimir Zbynovski.

Un saut dans le vide en 1975

L’histoire de la galerie Capazza démarre à partir d’un rêve, un pari fou. Après avoir rencontré Sophie, son épouse, Gérard Capazza se lance avec elle, dans la rénovation des lieux de la galerie.

A l’époque, le lieu est en ruines. Le patrimoine historique du XVIIème siècle a besoin d’une réelle rénovation qui demande temps, patience, courage et ambition aux deux jeunes qui ne baissent pas les bras et créent un véritable point de rendez-vous pour les amateurs d’art du monde entier.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Galerie Capazza (@galeriecapazza)

Laura Capazza, leur fille, raconte que l’idée principale du projet était de créer un lieu de partage d’émotions.

L’entité binôme est sûrement fondamentale.

Laura Capazza

Si Gérard n’a pas baissé les bras pendant les 3 ans de travaux, c’est parce qu’il n’était pas seul dans cette folle aventure.

Gérard Capazza est décédé il y a peu, en avril 2020, après avoir consacré 45 ans de sa vie à l’art contemporain et à créer un véritable point de rencontre d’amateurs d’art du monde entier.

La reprise du flambeau

Laura Capazza et son époux Denis Durand dirigent désormais la galerie.

En 2015, Laura prend officiellement le relais après ses parents. Pour elle, c’était presque une évidence.

Tous les artistes que nous défendons aujourd’hui, ou presque, m’ont vu naître. Il y a donc un lieu affectif fort, mais aussi la construction d’un regard au fil des années.

Laura Capazza

Malgré tout, elle avoue qu’elle et son époux ont eu quelques doutes. Comment reprendre une entreprise familiale acclamée par les passionnés ? Comment être à la hauteur ? A ces questions, le jeune couple avait une réponse : “On ne saura pas si ça peut devenir notre histoire tant qu’on ne l’aura pas vécue”. 

La famille continue d’aller à la rencontre d’artistes à travers le monde afin de proposer au sein de leur château historique différents types d’art, différents points de vue, différentes visions du monde.

Rendez-vous le mercredi 29 avril 2021 à 23h55 sur France 3 Centre-Val de Loire pour ce nouveau numéro du magazine culturel "Renversant" en région Centre-Val de Loire. Et à revoir sur notre site Internet et sur la plate-forme france.tv

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sologne art histoire