Opération "Mille cafés" : succès immédiat pour le bar de Baccon dans le Loiret

Ouvert en février 2024, le bar-restaurant multiservices de Baccon dans le Loiret a rencontré un succès immédiat grâce à l’opération "Mille Cafés".

Le bar-restaurant fait le plein tous les midis. A la surprise du chef et gérant de l’établissement "P’Osez l’Instant". Tony Gélin ne s’attendait pas à un démarrage aussi fulgurant quelques semaines seulement après l’ouverture. "Nous servons 20 couverts à chaque service. C’est une belle marque d’accueil de la part de Baccon". Et un encouragement à faire durer le commerce. Dans la petite commune de 650 habitants, le café signe le retour d’un lieu de convivialité qui tisse du lien social. "C’est un endroit pour se poser, pour partager, pour se retrouver" explique affable, l’unique salariée du café Stela Hombert, main appuyée sur le comptoir.

Pour monter sa petite entreprise, Tony Gélin a reçu le soutien de la mairie et de l’opération "Mille Cafés". Depuis 2019, les membres du réseau "SOS Mille Cafés" apportent leur expertise pour le montage financier et juridique de ces lieux multiservices qui font encore office d’épicerie. Ils ont pour point commun d’être situés sur un territoire rural, déserté par les services de proximité.  L’association SOS estime à 26 000 le nombre de communes dépourvues de cafés en France.

 
"Mille Cafés"  "a soutenu dix-sept projets en Centre-Val de Loire. La prochaine commune sur la liste devrait être Boissy-lès-Perche en Eure-et-Loir. Celles de Villemurlin dans le Loiret et de Sainte Lizaigne dans l'Indre sont en recherche de leur gérant. 

L’accompagnement pour la gestion et la compatibilité se déroule sur le long cours et dure environ un an et demi. Tout est mis en place pour assurer la pérennité de l’activité. Car après l’engouement des premiers mois, le risque est de voir la clientèle reprendre ses "mauvaises habitudes. La petite commune de Mévoisins, en Eure-Loir, a ouvert son café en 2023. Depuis, une association, "Les amis du tilleul", a été créé pour gérer les animations de "L’Arbre de la Liberté". Et la gérante Anne Garneau espère ajouter bientôt une activité de relais colis ou encore de vente de tabac.