Régionales 2021 : premières réactions des candidats en Centre-Val de Loire à notre sondage

Le Rassemblement national vainqueur du premier tour, au coude-à-coude avec le président de Région socialiste, François Bonneau, au second, c'est l'estimation donnée par ce sondage Ipsos/Sopra Steria réalisé, début juin, pour France 3 et France Bleu. Réactions de candidats.

Les candidats aux élections régionales 2021 en Centre-Val de Loire.
Les candidats aux élections régionales 2021 en Centre-Val de Loire. © C. Mette / France Télévisions

A moins de deux semaines du premier tour des élections régionales prévu le 20 juin prochain, France 3 Centre-Val de Loire et France Bleu publient ce mercredi 9 juin un nouveau sondage Ipsos/Sopra Steria indiquant les intentions de vote des électeurs pour ce scrutin. Réalisé début juin auprès de 1 000 participants de la région, les résultats confirment un premier sondage mené pour France Bleu à la mi-mai. Des candidats réagissent.

Le candidat RN se dit prêt à diriger la Région 

Encore inconnu du grand public il y a quelques mois, le candidat du Rassemblement national (RN), Aleksandar Nikolic, arriverait en tête au premier tour avec 28% des intentions de vote. Des estimations très encourageantes selon lui :

Bien sûr ces résultats nous donnent confiance. Nous sommes la seule alternative possible à une gauche qui a endormi notre région et nous sommes prêts à diriger dès le lendemain des élections

Aleksandar Nikolic, candidat du Rassemblement national

Le candidat d'extrême droite reste toutefois prudent : "Il reste une dizaine de jours de campagne pour convaincre les électeurs et seuls les résultats finaux comptent." Une fin de campagne que le candidat RN poursuivra sur les routes à bord de sa "caravane de la ruralité" et qui sera marquée par la venue dans la région de sa présidente Marine Le Pen ce jeudi 10 juin. 

Derrière lui, l'actuel président socialiste François Bonneau arriverait deuxième avec 21% des intentions de vote. En revanche, il en est autrement pour le second tour. Alors que le sondage du mois dernier annonçait qu'en cas de quadrangulaire, le candidat du RN atteindrait les 30% juste devant la liste d'union de la gauche menée par François Bonneau, les nouveaux résultats indiquent que le président de Région sortant récolterait lui aussi 30% des intentions de vote.

En cas de triangulaire entre la gauche, une liste d'union de la droite et du centre et le RN, l'actuel président socialiste de la région Centre-Val de Loire dépasserait ses concurrents respectivement de 2 et 3 points. 

François Bonneau serein et déterminé 

Bien conscient que ce sondage n'est qu'une photographie d'un moment précis et que seul le vote "fera l'élection", François Bonneau se dit serein et déterminé : "Je suis très content de la campagne que nous réalisons et un certain nombre de citoyens se disent satisfaits de notre mandat précédent, se réjouit le président de la Région. Il alerte toutefois sur la menace de l'extrême droite, bien réelle : 

Rien n'est joué. Il est très important que tous les électeurs aillent voter dès le premier tour

François Bonneau, président socialiste de la Région

Dans l'objectif de fédérer toujours davantage autour de lui, le candidat socialiste ira dès demain soir à la rencontre des habitants des six départements du Centre-Val de Loire.

Le prochain mandat ne pourra se faire sans les écologistes pour Charles Fournier

Pour le moment distancé avec seulement 9% des intentions de vote au premier tour selon le sondage, Charles Fournier reste pour autant convaincu que le prochain mandat ne pourra se faire sans les écologistes : "L'écologie et la solidarité doivent être au coeur des débats face à l'insécurité du monde et nous sommes les mieux placés pour en parler. J'appelle la jeune génération climat à se mobiliser en masse car c'est leur avenir qui est en jeu." En cas de défaite dès le premier tour, le candidat a par ailleurs confirmé qu'il soutiendrait la liste socialiste de François Bonneau mais pas à n'importe quel prix : "Nous conserverons nos exigences à la hauteur des enjeux de notre temps", conclut l'écologiste.

Parmi les autres candidats en lice au premier tour, le ministre Marc Fesneau compterait 19% des intentions de vote pour la liste MoDem-LREM contre 18% pour Nicolas Forissier avec l'alliance Les Républicains-UDI (LR-UDI). Loin derrière, la liste citoyenne de Jérémy Clément et Christelle de Crémiers obtiendrait 3% et Farida Megdoud pour Lutte ouvrière serait à 2%.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire politique élections régionales 2021 élections