Sécheresse et canicule : routes fermées, incendies, les pouvoirs publics en alerte en Centre-Val de Loire

Entre la sécheresse qui se poursuit et la canicule qui arrive, les pompiers, préfectures et pouvoirs publics du Centre-Val de Loire sont en alerte pour le week-end des 17, 18 et 19 juin. En première ligne face au risque d'incendie : les forêts et les récoltes.

Alors que les températures dépasseront allègrement les 35°C cette semaine et que la sécheresse continue à peser sur la région Centre-Val de Loire, le risque d'incendie est déjà haut en cette fin de printemps. En milieu rural, les champs et les forêts sont particulièrement sous surveillance pour le week-end des 17, 18 et 19 juin.

Déjà en alerte, les pompiers d'Indre-et-Loire ont noté, le 13 juin dernier, "une dizaine d'intervention" pour des feux de récoltes et de broussailles "en lien avec les conditions climatiques défavorables et le début des moissons".

Les routes forestières fermées

Dans le Loiret, l'Office national des forêts a d'ores et déjà interdit par arrêté l'accès de la forêt domaniale de Montargis et des massifs Lorris-Les-Bordes et de Châteauneuf en forêt domaniale d'Orléans à partir du 17 juin et "jusqu'à la fin de la période d'alerte". L'ONF précise qu'il "est conseillé aux maires des autres forêts publiques de faire de même".

Le même arrêté a été pris pour toutes les forêts domaniales d'Indre-et-Loire, notamment Chinon, Loches, Montgoger et Verneuil. En 10 ans, "près de 115 000 hectares ont été touchés par des incendies de forêt en France".

Cette interdiction vise à la fois à protéger les promeneurs d'un éventuel départ de feu, et à réduire les risques. En effet, "90% des feux sont d'origine humaine et 50% sont dus à une imprudence", indique l'ONF.

Ne pas voir grandir la flamme

Il est donc recommandé de ne pas fumer et de ne pas jeter les mégots, de n'allumer ni feu ni barbecue et de toujours stationner de manière à ne pas gêner les secours. A force de chauffer, le pot catalytique des véhicules peut également enflammer l'herbe. Si vous êtes témoin d'un début d'incendie, donnez l'alerte en appelant le 112 ou le 18.

Avec le changement climatique, le printemps devient aussi une période sensible, explique Christophe Poupat, directeur de l'ONF Val de Loire. Pourtant, les bons comportements ne sont pas encore assez connus.

Chaque année, nous devons rappeler des mesures de prudence élémentaires. Chaque citoyen doit être acteur de la prévention [...] Cela passe par une connaissance des dangers, des interdits et des obligations.

Christophe Poupat, directeur de l'ONF Val de Loire

Il suffira d'une étincelle

Un autre environnement à risque est le milieu agricole. Pendant le printemps et l'été, l'utilisation de machines peut provoquer des échauffements et des étincelles, qui peuvent déboucher sur des incendies. A ce titre, certains services départementaux d'incendie et de secours (SDIS) et des préfectures ont aussi publié des conseils à l'attention des agriculteurs.

Pour prévenir des incendies, il est ainsi conseillé d'éviter de récolter à proximité des axes routiers ferroviaires lors de périodes de forte chaleurs, explique la préfecture du Loir-et-Cher. Elle indique aussi de "privilégier les récoltes avant 12h et après 16h en cas de risque d'incendie élevé".

Lors de la sécheresse de 2019, deux vastes incendies avaient dévasté 450 hectares de champs dans le Loiret, et au moins 150 de plus dans le parc naturel de la Brenne, dans l'Indre. Des centaines de pompiers de plusieurs départements avaient dû être mobilisés pour maîtriser ces incendies.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité