• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Stériliser les chatons dès 4 mois préconisé pour agir contre les abandons

Un couple de chats = 20 000 naissances en 4 ans ! / © Pixabay
Un couple de chats = 20 000 naissances en 4 ans ! / © Pixabay

"Stériliser les chatons dès 4 mois, au lieu de 6 mois, est un acte de protection animale", il permet de lutter contre les abandons, selon les défenseurs des animaux qui viennent d'éditer une brochure destinée aux vétérinaires et propriétaires de chats.
 

Par FM avec AFP

"La brochure de huit volets tirée à 300.000 exemplaires sera remise aux propriétaires de chats, dans les cabinets vétérinaires mais aussi distribuée dans les refuges" explique Jean-Pierre Kieffer, président du Conseil national de la protection animale (CNPA), tout en rappelant "l'importance de l'identification des animaux de compagnie, obligatoire en France". Selon lui, la moitié des 13 millions de chats seulement qui vivent dans les foyers français ont une puce électronique ou un tatouage. "La stérilisation juvénile est une assurance contre l'abandon; la maltraitance commence par l'abandon", estime M. Kieffer qui a exercé en tant que vétérinaire pendant 30 ans dans le Loiret.
  

Un couple de chats = 20 000 naissances en 4 ans !

Un "couple de chats peut donner naissance à 20.000 chats en quatre ans", rappelle la brochure. Meilleure relation entre le chat et sa famille, diminution conséquente du nombre des abandons, un chat stérilisé est correctement nourri, chasse moins, ainsi la petite faune sauvage est mieux préservée ... tels sont les avantages invoqués dans la brochure pour inciter les maîtres à faire stériliser leurs bébés chats avant les premières chaleurs.
Stéphanie Verdu, vétérinaire de la SPA, a annoncé qu'en 2018, 22.000 chats ont été accueillis dans ses refuges, dont 44% âgés de moins de 6 mois. "Des portées souvent pas désirées, des particuliers débordés. C'est le syndrome de Noé, une forme de maltraitance", juge-t-elle.

De son côté Hervé Bélardi, de la Confédération nationale Défense de l'animal a estimé qu'"un chat libre n'est pas très heureux dans la rue et cela tout simplement parce qu'en amont on n'aura pas maitrisé la reproduction".
Le député Loïc Dombreval (LREM), président du groupe d'études "Condition animale" à l'Assemblée nationale, indique lui que depuis 2018, dans trois régions en Belgique - Wallonie, Flandres et Bruxelles - la stérilisation et la castration des chats est obligatoire au plus tard à l'age de 6 mois.

Une mesure unique en Europe, dit-il.

"Je suis favorable à rendre cette stérilisation obligatoire en France, comme l'identification a été rendue obligatoire", a-t-il dit lors d'une conférence de presse jeudi, déplorant que "l'identification a(ie) beau être rendue obligatoire, le nombre d'animaux non identifiés reste immense".
 

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus