Tempête Bella : l'Eure-et-Loir toujours en vigilance jaune pour crue

Le Loir amont et l'Eure moyenne et aval, en Eure-et-Loir, ont été placées en viligance jaune pour risque de crues, lundi 28 décembre. Les inondations ont aussi causé la mort d'une dizaine de brebis dans l'Indre. 

L'Eure.
L'Eure. © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/MAXPPP

Les départements de l'Eure-et-Loir et de l'Indre sont placés en vigilance jaune pour risque de crue, lundi 28 décembre. Si les fortes pluies causées par la tempête Bella sont notamment à l'origine de ces débordements, la préfecture de l'Indre assure que ces crues sont "modérées et habituelles pour la saison"

Il convient cependant d'être vigilants si vous vous situez près d'un cours d'eau ou d'une zone habituellement inondable. Certaines rivières peuvent en effet connaître un gonflement rapide. 

Une dizaine de brebis emportées 

La préfecture d'Eure-et-Loir a appelé à la vigilance dans la nuit du 28 au 29 décembre concernant la crue du Loir amont, qui concerne une dizaine de communes. L'Eure moyenne et aval est elle touché concernée par l'alerte jaune, lancée dans la journée. La veille, dimanche 27 décembre, la préfecture alertait déjà sur le gonflement des eaux de la rivière Huisne. 

L'Eure-et-Loir en alerte jaune pour crues.
L'Eure-et-Loir en alerte jaune pour crues. © Vigicrues

En Indre, c'est la Creuse Médiane qui a été placée en vigilance jaune le 28 décembre. Les fortes précipitations ont aussi touché la rivière Anglin. Dans la matinée, ses eaux ont emporté un troupeau de brebis à Prissac, au lieu-dit les Brots. Les pompiers ont réussi à secourir près d'une centaine de brebis, mais une dizaine d'entre elles se sont noyées. 

"Je n'ai jamais vu ça, hier, on a seulement 18 mm qui sont tombés. On savait qu'il fallait aller vérifier les brebis, mais vu la hauteur de la rivière, ça a dû tomber bien en amont", assure à La Nouvelle République Jean-Jacques Debrenne, ancien propriétaire de l'exploitation SCEA Le Brot, qui a perdu ses brebis

Visitez le site Vigicrues pour plus d'informations. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo