3 petits Tours en Touraine pour ce premier week-end de mars

Vues croisées du Kaleïdoscope / © Pixabay
Vues croisées du Kaleïdoscope / © Pixabay

Un entre-deux initiatique, un kaleïdoscope de vues croisées pour une pause hors champ aux couleurs de "Hyacinthe et Rose", au parfum de mélisse, de raisin, de pomme et de poire 

Par Pascale Ménard


Les siestes acoustiques
 

Pendant l’été, la maison de mes grands-parents se métamorphosait en joyeux centre de vacances. Cousins, cousines, frères et sœurs, tout ce gentil petit monde endiablé se donnait rendez-vous pour profiter des jours heureux, pas vraiment reposants pour les adultes. Pour laisser filtrer un peu de calme entre les murs, mes grands-parents avaient imposé la sieste silencieuse ! Quel ennui ! Moi, je voulais du bruit, des rires, courir, sauter, jouer ; je ne comprenais pas que l’on puisse perdre du temps à ne rien faire. Le temps de l’enfance est passé et maintenant je ne comprends pas que l’on puisse perdre son temps à toujours faire.

Un moment hors champ

Enlever les piles ou appuyer sur pause, retenir les aiguilles, la tête lovée dans l’oreiller à plumes. Pour trouver le calme sans compter les mille et un mouton, les mamans ont inventé la berceuse, un chant qui berce, qui berce, qui berce… et qui endort.
Pour petits et grands,  Bastien Lallemant, propose  une expérience insolite : « la sieste acoustique, un moment d’abandon et d’écoute inédite durant lequel le public est invité à s’allonger dans l’obscurité et à se laisser bercer par une poignée d’artistes qui chantent et disent des textes sous la lueur toute poétique d’une simple ampoule suspendue » Arnaud Cathrine

Ouïe, ouïe ! Ouvrez vos oreilles et fermez les yeux. Tout est là, ici et maintenant.
Une pause, un moment hors champ au pays des chansons pour se laisser voler jusqu’aux bras douillets de Morphée.
Quelles sensations ! Avez-vous déjà imaginé un concert live dans votre salle à coucher ?
Il n’y a qu’un pas entre ce rêve et la réalité, même si la démarche est un peu inversée. Non, je ne vous propose pas de déménager votre lit et votre table de chevet chez Camélia Jordana, JP Nataf, Gael Faure ou Maeva le Berre. Pour seul décor, une salle de spectacle semi-obscure et un oreiller moelleux  pour ce « temps calme » si particulier.
L’adulte d’aujourd’hui donne la main à l’enfant d’hier pour cette sieste accompagnée.
D’après vous lequel des deux va s’endormir en premier ?

Le plus grand des biens, sans doute, est le repos

Charles Albert Demoustier

 

Un doux moment de repos / © Pixabay
Un doux moment de repos / © Pixabay



Avoine - Espace culturel
Les siestes acoustiques de Bastien Lallemant
15h30 – 12.80 € à 17.80 € (100 personnes maxi)

 

Indian Feelings
 

Quand deux « Montagne » se rencontrent, un pays se raconte.
Jean Montagne et Pascal Montagne, le père et le fils, tous deux passionnés de photographie, dévoilent les clichés qu'ils ont réalisés lors de leurs voyages en Inde. Pas de photos « volées », des sourires, des instants de vie éclairés, de l’intimité offerte en partage dans le respect de la rencontre. Une découverte de la Vallée du Gange, pleine de contrastes et de vues croisées. L’Inde, ce sous-continent qui représente un septième de l’humanité où tout un chacun maitrise son smartphone, sans pour autant bénéficier du confort sanitaire minimal.

Vues croisées

Un voyage initiatique, tout en couleur, éclos de la chambre noire. Méditation, prières, école, métiers, enfants, portraits, des clichés pour sortir des clichés. Les regards de deux photographes, de deux générations et celui du visiteur multiple et différent. C’est la notion de partage qui motive cette exposition, un moment privilégié au gré des rencontres, une quête d’authenticité et d’humanité.
Quand deux « Montagne » se rencontrent,  la terre est un peu plus ronde.

Une fois que vous aurez senti la poussière de l’Inde, vous ne vous en libérerez jamais

Rumer Godden

 

Contrastes et vues croisées - Indian Feelings / © Pascal Montagne
Contrastes et vues croisées - Indian Feelings / © Pascal Montagne


Moulin de Veigné - Exposition Indian Feelings
Contrastes et vues croisées
Pascal et Jean Montagne
Du 3 au 5 mars

 

Hyacinthe et Rose

Il y a tellement de façons de se dire que l’on tient l’un à l’autre. Bien-sûr, il est plus simple et plus sain de se dire que l’on s’aime, mais certains ne le peuvent pas ou plus, alors ils jouent aux « Je t’aime, moi non plus », se chamaillent comme chien et chat. Cela ne signifie pas qu’ils ne s’aiment plus, cela signifie qu’ils ne savent plus trouver de jolis mots pour se le dire.

Le grand-père s’appelle Hyacinthe, il aime la bicyclette, la pêche à la ligne, le vin rouge, les bons petits plats et la belote. La grand-mère s’appelle Rose, elle préfère l’eau de mélisse, les mots croisés, le tricot, les dominos et les cantiques. Il est coco, elle est catho. Il aime traînailler au lit ou au bistrot. Elle se lève aux aurores et se couche avec les poules. »

« Ils avaient dû s’aimer mais c’était il y a longtemps »

Hyacinthe et Rose mariés depuis 45 ans  ne sont d’accord sur rien. Seul l’amour des fleurs réunit ce drôle de tandem.
Accompagné au piano par Antoine Sahler, entouré des ciels bavards et poétiques photographiés par Edouard Laug, François Morel, le petit parisien, se souvient, brode aussi. Il tisse un spectacle infiniment tendre autour des souvenirs d’enfance dans la campagne de nos grands-parents pour nous faire rire avec douceur. Une boite à mémoire que l’on ouvre comme une boite à gâteaux.
Le point de départ de ce spectacle, des peintures, celles de Martin Jarrie qui  peint des fleurs comme quand on peint des personnalités. 
Une idée à cultiver : un souvenir d’enfance et une fleur.
Ses pinceaux sont des stylos. Ses toiles des textes tendres et sensibles. François Morel, comédien, chroniqueur, chanteur et auteur, nous rappelle que le temps passe vite, qu’il faut profiter de chaque instant et dire aux gens qu’on aime qu’on les aime tant qu’il est encore temps.
 

La patience est une fleur qui ne pousse pas dans tous les jardins

John Heywood
 

Hyacinthe et Rose de François Morel / © Peintures Martin Jarrie
Hyacinthe et Rose de François Morel / © Peintures Martin Jarrie



Joué-lès-Tours – Espace Malraux
Théâtre Hyacinthe et Rose
François Morel
Vendredi 3 mars à 20h30 – Espace Malraux
16.20 € à 36.00 €


 

VIN SUR VIN POUR VINOTOUR(S)
 

Après les fêtes, les repas de famille, les anniversaires, les rencontres autour d’un verre entre amis, les bouteilles de vin se vident, surtout les bonnes !
Organisé depuis neuf ans par le club de dégustation VIN SUR VIN, les viticulteurs du salon VINOTOUR(S) « triés sur le palais », nous proposent une sélection de vins bios et naturels. Une occasion unique pour remplir notre cave sans se tromper. Les visiteurs de plus en  plus nombreux ont fait de ce salon un rendez-vous incontournable.
Champagne, Jurançon, Gigondas, Gaillac, Sauternes, Bergerac : une sélection dans toute la France et des invités espagnols. Des noms prestigieux qui ont déjà fait leur salon et sept jeunes talentueux à découvrir.

De raisins, de pommes et de poires

Et pour les amateurs de cidre, la cuvée particulière de pommes et de poires du cidriculteur Julien Thurel.
Pour affiner nos connaissances, Philippe Gabillot professeur d’œnologie propose une projection débat intitulée « Comment les arômes viennent au vin ». Une réflexion sur l’incidence du travail de la terre sur les arômes, sur le rôle du vigneron dans la vinification dans le chais.

Le salon VINOTOUR(s) mérite bien un vingt sur vingt !
 

Au fond du vin se cache une âme

Théodore de Banville
 

NATURE ET VIN / © PIXABAY
NATURE ET VIN / © PIXABAY



La Ville aux Dames – VINOTOUR(S)
Projection/Débat – Vendredi 03 mars à 20h30
Les 04 et 05 mars – Salle Maria Callas
4 € avec verre offert


 


 



 



 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus