Cet article date de plus de 4 ans

Orléans et Tours deviennent officiellement des métropoles

Les villes d'Orléans et de Tours obtiennent enfin le statut de métropole. Le Parlement a donné son feu vert définitif à l'un des derniers textes d'ampleur du quinquennat, relatif au statut de Paris et à l'aménagement métropolitain, ce jeudi 16 février.
L'hémicycle de l'Assemblée Nationale
L'hémicycle de l'Assemblée Nationale © MAXPPP
Après de nombreux désaccords entre le Sénat et le Parlement, le projet de loi "relatif au statut de Paris et à l'aménagement métropolitain" a finalement été approuvé à main levée par les députés, lors de cette ultime étape, ce jeudi 16 février. Cette adoption permet à Orléans et à Tours de devenir métropoles.

Le projet entraîne donc la création de sept nouvelles métropoles en plus des quinze déjà existantes : Orléans, Tours, Dijon, Saint-Étienne, Toulon, Clermont-Ferrand et Metz. Cela permettra, selon le gouvernement "de mailler, de manière cohérente, l'ensemble du territoire d'un réseau de métropoles". Au nom des élus LR, Claude Goasguen a salué jeudi la partie concernant les métropoles, estimant qu'il y avait sur ce point "incontestablement quelque chose d'intéressant".

La statisfaction des élus locaux

Serge Grouard, député du Loiret

Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret

Serge Babary, maire de Tours

A LIRE : Le futur logo d'Orléans Métropole

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
region centre-val de loire politique