Cet article date de plus de 4 ans

Tours : seize lycéens au camp de Grande Synthe pour aider les migrants

Des élèves du lycée de Notre-Dame-la-Riche, à Tours, sont partis une semaine pour aider les associations qui s'occupent des migrants installés dans le camp de Grande Synthe, situé dans la banlieue de Dunkerque.
© France 3 régions
Des lycéens scolarisés à Notre-Dame-la-Riche de Tours, âgés de 17 à 19 ans, plongent dans la dure réalité de la crise migratoire. Ils sont seize à s'être rendus dans le camp de Grande Synthe, situé dans la banlieue de Dunkerque, pour aider les associations dans leur travail avec les migrants.

Simon est en terminale et il a pour mission de s'occuper des enfants jusqu'à leur départ pour l'école :

On était très content de savoir qu'on pouvait voir les gosses toute la journée, partager des moments avec eux et voir comment était la vie de tous les jours dans le camp.

Mais la vie dans le camp est rude : 1300 migrants vivent dans des baraques en bois. Robin Durieux, adjoint de direction chargé de l'animation et de la pastorale au lycée Notre-Dame-la-Riche, explique ;

Ce n'est pas le lieu qui est violent mais on sent bien qu'il y a une histoire derrière toutes les personnes qui traversent le camp et ça se ressent. Mais ce n'est pas le bidonville de Calais, c'est organisé et sécurisé.

Outre l'animation à destination des enfants et la distribution des repas, les lycéens s'occupent de trier les dons de vêtements. Ils regagneront Tours ce vendredi 10 février.

Reportage réalisé par Jean-Louis Manand, Patrick Duluc, Rémy Maucort :
durée de la vidéo: 02 min 04
Tours : seize lycéens au camp de Grande Synthe pour aider les migrants ©France 3 Centre-Val de Loire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société migrants immigration migrants à grande-synthe