Coronavirus en Corse : une application certifiée « coronafree »

Une nouvelle application gratuite disponible dès ce week-end sur Androïd et Applestore permet de présenter le résultat d’un test covid certifié, en toute sécurité. Ses concepteurs rêvent d’en faire l’alliée des voyageurs... et la clé de la saison touristique.

Une nouvelle application gratuite disponible dès ce week-end sur Androïd et Applestore permet de présenter le résultat d’un test covid certifié, en toute sécurité.
Une nouvelle application gratuite disponible dès ce week-end sur Androïd et Applestore permet de présenter le résultat d’un test covid certifié, en toute sécurité. © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA
Un parrain corse et diabétique. C’est la graine qui a fait germer CoroVisa dans l’esprit d’un élève ingénieur de Centrale. Si Guillaume Kervella a imaginé ce passeport numérique, c’est en pensant à Tony. « Pendant le confinement, j’ai parlé avec mon parrain qui se demandait comment il allait faire pour aller en Corse cet été, en toute sécurité, parce que les diabétiques sont plus sensibles au coronavirus. J’ai voulu l’aider, alors j’ai contacté des amis en première année comme moi à Centrale, Antoine et Mamadou». 

« Ça tombait bien », poursuit Antoine Gorceix, contacté  en visioconférence. «  Alors qu’on était confiné, j’avais vu qu’il y avait une vague d’initiatives citoyennes et j’avais envie d’en faire partie, de contribuer à la relance économique. En discutant avec Guillaume, on s’est dit que ce covid allait être un problème pour tout le monde cet été pour voyager, et que ce serait terrible pour les endroits comme la Grèce ou la Corse où le tourisme compte autant dans le PIB ».

 
L'interview s'est faite par visioconférence avec deux des trois étudiants de Centrale Paris à l'origine de l'application, Antoine Gorceix et Mamadou Dicko.
L'interview s'est faite par visioconférence avec deux des trois étudiants de Centrale Paris à l'origine de l'application, Antoine Gorceix et Mamadou Dicko. © DR


Quelques heures ou jours de travaux collectifs pour résoudre les problèmes techniques - le codage est la spécialité de Mamadou Dicko - ont donné naissance à cette application qui permet de présenter le résultat d’un test Covid réalisé par un laboratoire. « Il s’agit d’un test virologique, car l’idée, c’est de détecter en quelques heures, un jour maximum, les personnes malades », indique Guillaume Kervella.
 

Pas de données personnelles

« On n’utilise pas les données personnelles, ajoute Antoine Gorceix et il y a deux niveaux de sécurité pour protéger les informations. Notre application est aujourd'hui complètement codée et sécurisée grâce à la blockchain ».

Pratiquement, le client se rend dans un laboratoire dont il scanne le QR code spécifique. Il atteste ainsi qu’il s’est bien rendu dans ce labo. Il en ressort avec un certificat à scanner avec l’application corovisa et il reçoit un QR code coronafree attestant qu’il n’est pas porteur du virus. « Il y a d’autres fonctionnalités qui distinguent notre application, précise encore Antoine Gorceix. Nous proposons un feedback (retour) des utilisateurs pour les marques  partenaires et une assurance ». 

 
L'application, gratuite, sera disponible dès ce week-end.
L'application, gratuite, sera disponible dès ce week-end. © Emilie Arraudeau / FTVIASTELLA


Parce que les tests ne sont pas fiables à 100%, que la période entre la contamination et la contagion est en moyenne de 2 à 3 jours, et qu’une contamination sur place est possible, Guillaume, Antoine et Mamadou ont préféré anticiper.

L’´application propose donc une couverture aux gens qui se retrouveraient positifs à l’issue de leur séjour et donc contraints à une quatorzaine loin de chez eux. « C’est une option qui devrait se chiffrer autour de 30 euros pour garantir un hébergement et un rapatriement ». C’est sur ce service et uniquement là, que les étudiants sont susceptibles de gagner de l'argent dans cette affaire. L’application sera gratuite pour les usagers. Elle devrait être disponible d’ici la fin de la semaine sur Android et Applestore.
 

La clé de la saison touristique ?

Mais est-elle bien utile ? Et quelle sera sa crédibilité aux yeux des autorités comme à celles des citoyens ? Impossible à dire aujourd’hui. Les concepteurs de cette application rêvent d’avoir trouvé la clé de la saison touristique, pour la Corse notamment. « Pour les usagers, c’est sur la base du volontariat. Alors pour inciter le plus de visiteurs de la Corse à présenter ce certificat coronafree, on n’imagine même des partenariats avec les hôtels, des restaurants qui voudraient bien accorder des ristournes à ces clients-là ».

Et pour mieux faire valoir leur passeport de santé numérique infalsifiable, ses inventeurs ont écrit au conseil Exécutif de Corse pour présenter leur produit. Ils estiment qu’il répond «  parfaitement au cahier des charges du greenpass » que souhaite mettre en place le président de l’Executif. L’idée, présentée depuis plusieurs jours par Gilles Simeoni, est d’assujettir l’entrée en Corse cet été à la présentation d’un test covid négatif.

Selon nos informations, Corovisa n’est pas le seul projet reçu par les services de la collectivité de Corse.
Plusieurs opérateurs se sont fait connaître ces jours-ci pour proposer des solutions numériques à certaines problématiques de gestion de la crise covid.
Mais pour l’heure, rien n’a été formalisé avec aucun d’entre eux.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter