Coronavirus : Gilles Simeoni annonce un plan d'urgence et de sauvegarde de 30 millions d'euros

ILLUSTRATION - Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse. / © Pascal Pochard-Casabianca /AFP
ILLUSTRATION - Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse. / © Pascal Pochard-Casabianca /AFP

Jeudi 26 mars, Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, a annoncé le déblocage d'une enveloppe de 30 millions d'euros afin d'aider, notamment, les personnes précaires et les entreprises à se relever de la crise induite par la pandémie de Coronavirus. 

Par Audrey Altimare

Face à la crise induite par la pandémie de Coronavirus, conseil exécutif de Corse met en place un plan d’urgence et de sauvegarde économique et sociale.

Ce dernier vient s’ajouter aux mesures prises par le gouvernement et est doté de 30 millions d’euros. "C'est un message d'espoir. Nous voulons aider, c'est la priorité absolue, les personnels soignants et aussi penser un nouveau modèle et commencer dès aujourd'hui à le construire avec tous les Corses", explique Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, sur le plateau du Corsica Sera jeudi 26 mars. 

 

Ce plan d'urgence et de sauvegarde comprend notamment :
 
  • Solidarité envers les personnes précaires 


3,2 millions d’euros vont être dédiés au dispositif « Aiutu in Casa – Covid 19 ». Ainsi, les personnes disposant d’un revenu inférieur ou égal à 1,5 fois le SMIC et ayant subi une perte de revenus, une situation de chômage totale ou partielle liée à la crise du Covid-19 pourront voir une partie de leur loyer, pendant la période de confinement, pris en charge. "Nous avons une exigence de solidarité vis-à-vis des plus faibles. Nous les aiderons à travers une aide forfaitaire à hauteur de 150 euros visant à compenser une partie des charges d’eau, de gaz et d’électricité. C'est une exigence de solidarité vis-à-vis des plus faibles", explique Gilles Simeoni sur le plateau du Corsica Sera, jeudi. 


Entretien avec Gilles Simeoni : 
Coronavirus : Gilles Simeoni annonce un plan d'urgence et de sauvegarde de 30 millions d'euros
Intervenant : Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse
 
  • La sauvegarde du tissu économique insulaire


La collectivité de corse annonce mettre en place un dispositif d’aide aux trésoreries et faciliter l’accès au crédit bancaire. "Nous sommes dans une logique de survie", insiste Gilles Simeoni. 

Ce plan comprend la création du fonds « Sustegnu – Covid 19 » (doté de six millions d’euros pouvant être abondé jusqu’à huit millions d’euros). Il permettra de mobiliser, en lien avec le secteur bancaire des prêts de trésorerie à taux zéro (pour un montant maximal par prêt de 100 000€) avec différé d’amortissement, pour un volume global de 120 millions d’euros. Il s’adresse à toutes les entreprises inscrites au registre du commerce et des sociétés.

Une aide qui passera aussi par le fonds de solidarité institué par le gouvernement. "Toute les entreprises pourront percevoir une aide directe de 1.500 euros et dans certains cas un versement supplémentaire de 2.000 euros", précise Gilles Simeoni. 

Dans le même temps, l’agence de développement économique de la Corse a abondé de 6,25 millions d’euros un dispositif de prêt à la trésorerie et un fonds territorial de garantie de quatre millions d’euros va être créé. Un accompagnement des acteurs du monde agricole et de la pêche est également prévu grâce à l’élargissement de la « garanti bancaire aîné ». Ce dispositif doit permettre la garantie de 2,5 millions d’euros.

 

Ces mesures seront prolongées sur le long terme. Pour se faire, des discussions seront organisées avec l’Etat et l’Union européenne. Elles porteront notamment sur le déploiement de mesures structurelles, comme le statut fiscal et social à obtenir pour la Corse, l’obtention de mesures de soutien et d’accompagnement des filières de production, commerces et services, ainsi que la mise à niveau des infrastructures, notamment de santé. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus