Procès en appel du féminicide de Julie Douib : la perpétuité requise contre Bruno Garcia-Cruciani

Au dernier jour d'audience du procès en appel de Bruno Garcia-Cruciani, l'avocate générale a requis la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de l'accusé. En première instance, il avait été condamné à la même peine.

La réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans. C'est ce qu'a requis, ce vendredi 27 janvier, l'avocate générale à l'encontre de Bruno Garcia-Cruciani. 

Accusé d'avoir tué son ex-compagne, Julie Douib, en mars 2019, l'accusé comparaît en appel depuis le 20 janvier devant la cour d'assises de Corse-du-Sud.

En première instance, en juin 2021 à Bastia, il avait été condamné à la même peine demandée ce vendredi après-midi par l'avocate générale, Catherine Levy.  

Au palais de justice d'Ajaccio, les plaidoiries des avocats sont en cours. Le verdict de ce procès en appel est attendu ce vendredi soir.