Bannière résultats municipales

Jean-Christophe Angelini maire de Porto-Vecchio : « On a remporté une victoire historique, c’est un fait politique »

Fin de 90 ans de règne de la droite à Porto-Vecchio. Le 28 juin, l’opposant historique, nationaliste, Jean-Christophe Angelini a gagné le fauteuil de maire avec 9 points d’avance sur son adversaire. Il a accordé un entretien à France 3 Corse ViaStella. 

Le 28 juin, Jean-Christophe Angelini est devenu maire de Porto-Vecchio.
Le 28 juin, Jean-Christophe Angelini est devenu maire de Porto-Vecchio. © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
2001, 2008, 2014 et enfin 2020. Après trois tentatives infructueuses, Jean-Christophe Angelini est parvenu à s’emparer de la mairie de Porto-Vecchio. 

Le 28 juin, 54,85 % des électeurs se sont exprimés en faveur du candidat nationaliste. Un résultat qui fait tomber ce bastion de la droite, à la tête de la commune depuis près d’un siècle. Ainsi, 700 voix séparent Jean-Christophe Angelini de son adversaire Georges Mela, soutenu notamment par Camille de Rocca Serra héritier de l’histoire politique porto-vecchiaise. 
 
Municipales à Porto-Vecchio : retour sur le parcours de Jean-Christophe Angelini

Au lendemain de sa victoire, Jean-Christophe Angelini revient sur ce scrutin et ses conséquences. 
 Jean-Christophe Angelini : C’est une joie immense et je pense qu’elle va durer encore quelques jours. Il y a cette satisfaction de devoir accompli après 20 années d’engagement, de combat et parfois de difficultés. Mais nous avons réussi et je pense beaucoup à ceux qui nous ont accompagnés et surtout à ceux qui nous ont donné cette très large majorité hier. 
 J-C.A. : Il n’y aura pas de contradictions dans l’exercice du pouvoir car ce que nous rassemble et nous uni c’est un projet. Un projet que nous avons mis du temps à détailler, à élaborer et à construire. Ce qui nous guide et ce qui va conduire notre action pendant les six années qui viennent, c’est la stricte application du programme sur lequel nous avons été élus. 

Pour le reste, c’est une municipale. Lorsque l’on regarde la composition des conseils municipaux, partout en Corse, il y a toujours des idées politiques très différentes qui se confrontent et qui à un moment choisissent de se rassembler pour gagner. Je n’ai pas d’inquiétudes quant à ça, je pense même que mon Conseil municipal et ma majorité seront plus homogènes que la précédente qui était pourtant réputée pour être monocolore. 
 
Municipales 2020 : entretien avec Jean-Christophe Angelini, nouveau maire de Porto-Vecchio
 J-C.A. : En étant concentré sur Porto-Vecchio depuis des mois je n’ai pas examiné les situations dans les autres communes, y compris dans celles relativement proches de la mienne. Je verrai tout ça avec l’ensemble des composantes de la majorité.
 
Je pense néanmoins que l’on aurait pu éviter cette situation si on avait concentré la même stratégie aux municipales que celle mise en œuvre aux territoriales ou aux législatives. Chacun sait que je m’y étais opposé, mais je n’ai pas envie de polémiquer. Je félicite ceux qui ont été élus, mais je garde le débat ouvert. Il n’est pas question aujourd’hui, au prétexte que les uns et les autres auraient été élus que l’on passe sous silence les difficultés que l’on a pu rencontrer. 

Je crois qu’il faut continuer à rassembler. Rassembler en unissant l’ensemble des composantes de la majorité, mais en allant également très au-delà. C’est ce qui a fonctionné à Porto-Vecchio et je crois que la majorité territoriale, si elle veut continuer à exister, elle doit aussi se réinventer par la jeunesse, par la société civile, par le monde économique. 
 J-C.A. : Je ne pense pas du tout à ça. Aujourd’hui, on a remporté une victoire historique, c’est un fait politique. Lorsqu'il intervient après près d’un siècle sans alternance ou presque, c’est un fait historique. Aujourd’hui, on va continuer à transformer la vie des Porto-Vecchiais et nous verrons bien assez tôt ce qui est lieu de faire pour les territoriales. 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter