Coronavirus en Corse : le direct du samedi 4 avril

Le conseil exécutif de Corse demande un renforcement des contrôles sur les passagers et les marchandises qui arrivent sur le territoire insulaire. Malgré des arrêtés limitant les transports de passagers, des "flux anormaux"  de passagers continuent d’être relevés, notamment au départ de Toulon. / © F. Scholz / Maxppp
Le conseil exécutif de Corse demande un renforcement des contrôles sur les passagers et les marchandises qui arrivent sur le territoire insulaire. Malgré des arrêtés limitant les transports de passagers, des "flux anormaux"  de passagers continuent d’être relevés, notamment au départ de Toulon. / © F. Scholz / Maxppp

Selon le dernier bilan de l'agence régionale de santé de Corse, ce samedi 4 avril, la Corse compte 342 cas confirmés de Coronavirus et 32 décès liés à l'infection. 

Par Audrey Altimare

Pour retrouver le direct du 3 avril : 
 
  • SAMEDI 4 AVRIL

FRANCE -20h15 : Jérôme Salomon, directeur général de la santé, fait le point sur la situation en France :

-il y a eu 5 532 décès en milieu hospitalier depuis le 1er mars, soit 441 de plus en vingt-quatre heures ;
 
-2 028 décès sont survenus dans des Ehpad depuis le début de la crise ;
 
-Au total, 7 560 personnes sont mortes depuis le 1er mars ;
 
-28 143 personnes sont actuellement hospitalisées, soit 711 de plus qu'hier ; 
 
-6 838 personnes sont hospitalisées dans un état grave en réanimation, soit une hausse de 176 personnes en 24 heures. Le nombre de patients admis en réanimation augmente chaque jour, mais cette augmentation diminue chaque jour depuis le début de la semaine ;
 
En ce qui concerne les résultats des tests de recherche du virus par PCR,  désormais 68 605 cas confirmés, soit 4 267 cas de plus ;
 
15 438 personnes sont guéries.

CORSE -19h15 : A l'initiative du président du Conseil exécutif de Corse Gilles Simeoni, des élus insulaires de tous bords s’associent au Président du conseil régional de l’ordre des médecins et à d’autres signataires pour demander au premier ministre que la Corse participe à un essai clinique pour l’utilisation du traitement à l'hydroxychloroquine.

ITALIE - 19h : En Italie, baisse inédite du nombre de patients Covid-19 en soins intensifs

Le nombre d'hospitalisations en soins intensifs a diminué (de 74 lits) pour la première fois en Italie depuis que la pandémie y a explosé il y a plus d'un mois, a annoncé samedi la protection civile. Le nombre de malades du Covid-19 en soins intensifs dans les hôpitaux italiens est repassé sous la barre des 4 000 (3 994 contre 4 068 la veille).

Le bilan fait désormais état de 15 362 décès dus au Covid-19, soit une hausse de 681 morts ces dernières 24 heures. La propagation du virus ralentit également, avec une hausse de 4 805 cas positifs, soit un total sur la péninsule de 124 632 personnes contaminées.

CORSE -18h29 : Le conseil exécutif de Corse demande un renforcement des contrôles sur les passagers et les marchandises qui arrivent sur le territoire insulaire. Malgré des arrêtés limitant les transports de passagers, des "flux anormaux"  de passagers continuent d’être relevés, notamment au départ de Toulon, écrit-il dans un communiqué.


CORSE - 17 h 20 : L'agence régionale de santé annonce 342 cas confirmés de coronavirus en Corse (77 en Haute-Corse et 265 en Corse-du-Sud) et 32 décès (28 à l'hôpital et 4 en Ehpad). Durant ces dernières 24 heures, aucune mort liée à l'infection n'a été enregistrée. 

99 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection au Covid-19. Quatre patients sont en réanimation au centre hospitalier de Bastia, 23 personnes se trouvent dans le même service à l'hôpital d'Ajaccio. 
 

CORSE - 16h50 : Des centres ambulatoires d’accueil pour les patients présentant des symptômes de Covid-19 ont été mis en place dans toute la Corse.

Ils accueillent sur rendez-vous les patients qui présentent des symptômes de la maladie. Dans la plupart des cas, c’est votre médecin traitant qui vous orientera vers un de ces centres. Pour plus de précision, consultez ci-dessous les recommandations de l’Agence régionale de santé.
Pour obtenir les numéros, sur la carte cliquez sur l’icône du centre Covid19 le plus proche de chez vous.

ESPAGNE - 16 h 30 : Le gouvernement prolonge les mesures de confinement jusqu'au 25 avril. 

CORSE - 15h30 : Le préfet de Corse interdit les locations saisonnières en Corse-du-Sud, "évitant ainsi le développement d’une offre contradictoire avec les mesures d’ordre public sanitaire prises par le Gouvernement pour protéger le consommateur. Le Préfet de Haute-Corse prendra la même interdiction", précise la préfecture dans un communiqué. 

Une interdiction valable, pour l'heure, jusqu'au 15 avril. 
 


FRANCE - 15 h : Olivier Véran, ministre de la Santé, assure, au média en ligne Brut, avoir commandé près de deux milliards de masques à la Chine. Le 28 mars dernier, il avait déjà annoncé en avoir commandé un milliard au même pays.  

MONDE - 14 h : Plus de 59.000 morts dans le monde. Selon le comptage quotidien de l'AFP, la pandémie de Coronavirus a fait au moins 59.456 morts dans le monde. L'Italie est le pays le plus endeuillé, avec 14.681 morts officiellement enregistrés, devant l'Espagne (11.744 décès), les Etats-Unis (7.159), la France (6.507) et le Royaume-Uni (3.605).

CORSE - 13h : Face à la pandémie de Coronavirus et à la situation sanitaire dans les prisons, l’association « À fiancu à noi » appelle les responsables politiques insulaires « à se manifester auprès de la ministre de la Justice Nicole Belloubet afin que des mesures urgentes soient prises pour la sauvegarde des prisonniers corses. »

L’association évoque la situation de Julien Muselli, Adrien Matarise et Ghjilormu Garelli incarcérés sur le continent, en détention provisoire, depuis le mois de décembre dernier.
 


BASTIA – 11h : le tribunal administratif de Bastia rejette la requête des syndicats des médecins Aix et région, Infin’idels et de deux médecins tendant à ce qu’il soit enjoint à l’agence régionale de santé Corse de constituer un stock des doses nécessaires au traitement de l’épidémie de covid-19 par l’hydroxychloroquine et l’azithromycine selon le protocole défini par l’institut hospitalo-universitaire de Marseille.

Selon l’institution, « les centres hospitaliers d’Ajaccio et de Bastia avaient chacun élaboré un protocole d’utilisation de l’hydroxychloroquine et de l’association entre lopinavir et ritonavir et qu’il existait en Corse un stock de médicaments disponibles suffisant pour la mise en œuvre des traitements et soins appropriés à l’état de santé des personnes infectées par le virus du covid-19, dans les conditions de prescription qui ont été fixées par décret. »

Le tribunal ajoute « que l’interdiction d’exportation du Plaquenil® décidée par le Gouvernement était de nature à permettre la constitution d’un stock national dont la collectivité de Corse pourra bénéficier en tant que de besoin. »

 

ETATS-UNIS : 10h15 :  Le pays a enregistré 1.400 morts liés au Coronavirus en 24 heures, le bilan quotidien le plus élevé jamais établi dans un seul pays. En tout, les Etats-Unis ont dénombré 7.400 décès dus à l'infection. La Maison Blanche estime que l'épidémie pourrait faire entre 100.000 et 240.000 morts. Ainsi, le gouvernement américain recommande de se couvrir le visage en cas de sortie. Jusqu'à présent, les autorités sanitaires affirmaient qu'il n'était pas nécessaire de porter de masques sauf en cas de symptômes du Coronavirus. Par ailleurs, deux hôpitaux de campagne vont être installés à Los Angeles et Miami. Le navire-hôpital Comfort, d'une capacité de 1.000 lits, a pris en charge ses premiers malades, vendredi, à New York. (AFP)


CORSE – 9 h : Dans une interview accordée au Figaro, Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, déclare : « Nous souhaitons que la Corse soit l'un des sites pilotes des essais engagés pour évaluer le protocole du professeur Raoult. En Corse, comme ailleurs, nous sommes confrontés à une situation sanitaire extrêmement inquiétante. C'est une véritable course contre la montre pour essayer de sauver un maximum de vies. »

Selon lui : « Tout le monde en Corse, et notamment la communauté médicale, suit de très près le protocole du professeur Raoult à Marseille. Cette communauté considère unanimement que le bilan du bénéfice/risque est largement en faveur du bénéfice, dès lors que l'on s'inscrit dans un cadre sécurisé sur les plans juridique et médical. » L’objectif affiché est « d’obtenir l'autorisation les plus tôt possible. »

 


Le président du conseil exécutif de Corse plaide également pour « un dépistage massif. Ce sont les deux faces d’une même pièce.»

Gilles Simeoni insiste sur les « capacités réduites en réanimation » auxquelles est confrontée l’île et rappelle que les « transferts de malades sont une difficulté comme nous l’avons vu récemment avec le porte-hélicoptères Tonnerre sur instruction du président de la République. » 


FRANCE - 8 h : Le ministre de la Santé, Olivier Véran annonce sur Twitter que les laboratoires de ville seront autorisés à pratiquer les tests de dépistage du Covid-19, à partir de lundi. "Laboratoires hospitaliers, de ville, départementaux, vétérinaires, de recherche, de gendarmerie, de police. J'entends et salue ceux qui se portent volontaires pour participer à l'effort national de tests Covid-19. Autorisations ce WE. Mobilisation des ressources dès lundi", écrit-il.
 


Les chiffres du vendredi 3 avril : 

- La Corse comte 340 cas confirmés de Coronavirus et 32 décès liés à l'infection. 
- En France, 27.302 personnes sont hospitalisées pour avoir contracté le Covid-19. 6.507 sont mortes (5.091 à l'hôpital et 1.416 dans les Ehpad). Par ailleurs, 14.008 patients ont guéri. 
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus