Coronavirus en Corse : ce que le confinement change dans nos vies

Bastia, ce matin / © Sébastien Bonifay
Bastia, ce matin / © Sébastien Bonifay

Hier soir le président de la République et le ministre de l'Intérieur ont annoncé des mesures de confinement inédites. Ainsi que des aides et des moyens supplémentaires pour faire face à la crise du Covid-19. Nous vous les résumons :

Par Sébastien Bonifay

Les annonces faites hier soir par le chef de l'Etat sont inédites en temps de paix. Mais Emmanuel Macron l'a martelé à 6 reprises lors de son allocution : "Nous sommes en guerre"
Et pour mener cette guerre contre "un ennemi invisible", "ce bombardier qui arrive vers nous mais que nous ne voyons pas encore", selon les termes d'un scientifique ce week-end, plusieurs mesures exceptionnelles sont annoncées. Avec un seul but : "Limiter au maximum les contacts"
  • Confinement : ​​​​​

  1. Les seuls déplacements tolérés sont ceux effectués entre le domicile et le travail lorsque c'est absolument nécessaire. Il faut, dès que possible, adopter le télétravail.
  2. On peut également aller faire ses courses alimentaires, ou sortir pour des raisons de santé.
  3. Tout "motif familial impérieux ou l'assistance à des personnes vulnérables" sera évidemment pris en compte et toléré. 
Autres déplacements tolérés, mais "avec parcimonie, dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières, sans se retrouver en groupe", selon Christophe Castaner :
  1. les déplacements brefs, qui seraient effectués à proximité de son domicile,
  2. les activités physiques, (qui sont même conseillées par les professionnels de santé en raison des bienfaits qu'elles produisent sur les défenses immunitaires),
  3. sortir son chien.  

- AMENDE :
Toute personne qui circulera dans le pays devra être en mesure de justifier son déplacement. Si ce n'était pas le cas, elle se verrait délivrer une amende de 135 euros. 

100.000 policiers et gendarmes seront mobilisés pour patrouiller et faire respecter les consignes. 

 
L'attestation que toute personne circulant devra présenter aux autorités / © DR
L'attestation que toute personne circulant devra présenter aux autorités / © DR


-ATTESTATION :
Vous pourrez trouver sur le site internet du ministère de l'intérieur toutes les précisions sur l'attestation que vous serez tenus de présenter aux autorités. Vous pouvez y accéder en cliquant ici ou en copiant l'adresss suivant dans votre navigateur :
https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation...

 Pour l'heure, le site est surchargé, et peut ne pas être accessible, mais vous pouvez rédiger l'attestation sur papier libre, en vous appuyant sur le document ci-dessus.


Hier, les rumeurs d'un confinement ont provoqué une ruée presqu'incontrôlable dans les grandes surfaces pour faire des provisions :
 
 
  • Aide aux soignants

"Nous leur devons les moyens, la protection. Nous leur devons des masques, du gel, tout le matériel nécessaire" a déclaré hier le président de la République au sujet du personnel soignant. 
  1. Entre aujourd'hui et demain, l'ensemble du territoire français devrait bénéficier d'une livraison de masques. 
  2. "Des taxis et des hôtels pourront être mobilisés pour le personnel soignant". Des moyens qui seront pris en charge par l'Etat. 
  3. Un hôpital de campagne, qui dépend du service de santé des armées, sera installé en Alsace dans les jours à venir. Pour soulager le Grand Est mais pas seulement. Les militaires "déplaceront les malades des régions les plus affectées pour réduire la congestion des hôpitaux de certains territoires". 
 
Hier, à notre micro, le docteur Antoine Grisoni lançait un appel solennel pour que la population respecte les règles.
Un impératif pour que les personnels médicaux ne soient pas submergés, et puissent soigner les gens dans les meilleures condtions possibles :
 
  • Soutien financier

  1. 300 milliards d'euros de garanties de prêts bancaires pour les entreprises, très fortement touchées par la crise. Les bourses, baromètre de la santé économique mondiale, ont chuté de manière spectaculaire depuis quelques jours, et nombre de grandes sociétés, comme de PME, se retrouvent confrontées à des situations qui pourraient mettre en péril leur survie. 
  2. Ces garanties permettront le report des charges fiscales et sociales, le report d'échéances bancaires.
  3. Pour les PME qui font face à des difficultés, suspension des impôts, des cotisations sociales, des factures d'eau, d'électricité, et du loyer. 
  4. Le dispositif de chômage partiellement sera "massivement" élargi. 
 
ILLUSTRATION / Des dizaines de milliers d'établissements et de commerces ont été contraints de fermer leur porte et d'arrêter leur activité / © IP3 PRESS/MAXPPP
ILLUSTRATION / Des dizaines de milliers d'établissements et de commerces ont été contraints de fermer leur porte et d'arrêter leur activité / © IP3 PRESS/MAXPPP
 
  • Politique

  1. Le deuxième tour des Municipales ne se tiendra pas dimanche prochain. Et on voit mal comment il aurait pu en être autrement dans de telles conditions. La tenue du premier tour du scrutin, qui s'est tenue dimanche dernier, a suscité de nombreux remous. La décision de le maintenir est fortement reprochée au gouvernement.
  2. "Toutes les réformes en cours sont suspendues", a annoncé le président de la République. Au premier rang desquelles la réforme des retraites, qui a agité le pays durant plusieurs mois. 


Retrouvez le direct du lundi 16 mars :

Sur le même sujet

Les + Lus