Coronavirus en Corse : le direct du mardi 24 mars

Le personnel soignant est en première ligne face au virus. En France, 5 médecins sont désormais décédés depuis le début de l'épidémie. / © Vincent Isore/IP3
Le personnel soignant est en première ligne face au virus. En France, 5 médecins sont désormais décédés depuis le début de l'épidémie. / © Vincent Isore/IP3

Le dernier bilan communiqué par l'ARS fait état de 15 contaminations supplémentaires durant ces dernières 24 heures, portant à 218 le total en Corse. Douze personnes sont également décédées des suites du Covid-19.

Par Axelle Bouschon & Audrey Altimare

►  Pour retrouver le direct du lundi 23 mars :
 
  • MARDI 24 MARS


FRANCE - 19h45 : Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, annonce 22.300 cas confirmés de Coronavirus dans le pays. l'Hexagone enregistre 1.100 décès liés à l'infection (+240 en une journée). 

FRANCE - 19h : le Conseil scientifique juge indispensable de prolonger le confinement, qui "durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place."
 


ITALIE - 18h30 : Après deux jours de baisse, le nombre de morts quotidiens a augmenté ce mardi : 743 (contre 602 lundi). En tout, 6.820 décès ont été enregistrés dans le pays depuis le début de l'épidémie de Coronavirus. Néanmoins, les chiffres du nombre de guéris augmentent aussi. Ce mardi, 894 patients italiens ont été condisidérés comme tels. 
 


CORSE - 18h : Avec le confinement, quelles conséquences pour les entreprises corses ? Chômage technique, report de charges... comment faire face à la crise ?
 

CORSE - 17h : Depuis le début de l’épidémie, on dénombre 218 personnes testées positives au COVID-19 en Corse, annonce l'ARS :
  • 43 cas en Haute-Corse ;
  • 175 cas en Corse-du Sud.
On déplore également 12 décès , soit un de plus que la veille. Il s'agit d'un homme de 72 hospitalisé depuis quelques jours au centre hospitalier de Bastia, et présentant des comorbidités. Il est ainsi le premier décès enregistré en Haute-Corse. 

Au total, 45 personnes testées positives sont actuellement hospitalisées : 7 en Haute-Corse (dont 0 en réanimation) et 38 en Corse-du-Sud (dont 8 en réanimation).
 
Pour rappel, indique l'ARS, "le nombre de cas comptabilisés correspond aux cas confirmés via la réalisation de tests de dépistage. Depuis le passage en stade 3, les tests de dépistage ne sont plus systématiques, mais réalisés en priorité auprès des personnes les plus fragiles et des professionnels de santé pour lesquelles la confirmation du diagnostic représente un enjeu important. Le nombre de cas confirmés sert désormais à guider les mesures de gestion mais ne reflète que partiellement la circulation du virus sur le territoire."
 

FRANCE - 16h30 : Didier Raoult, le professeur à la tête des essais menés autour d'un traitement à l'hydo-chloroquine ne participera plus au Conseil scientifique réuni autour d'Emmanuel Macron pour la gestion de crise du coronavirus, annonce le quotidien Les Echos. Il précise pour autant ne pas démissionner.

En cause, des désaccords profonds avec la politique de confinement actuelle, qu'il qualifie "de moyenâgeuse". L'homme milite ainsi pour la mise en place de dépistages massifs, comme cela a été le cas en Corée du Sud, pays qui fait désormais état du plus faible nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination au coronavirus depuis fin février.


INDE - 15h45 : L'inde décrète un confinement total pour trois semaines pour ses 1,3 milliards d'habitants. Une décision que le Premier ministre indien a annoncé lors d'une allocution télévisée ce mardi : "A compter de minuit aujourd'hui, tout le pays va entrer en confinement. Pour sauver l'Inde, pour sauver chaque citoyen, vous, votre famille".
 

ESPAGNE - 15h30 : L'épidémie s'aggrave en Espagne. Le dernier bilan fait état, mardi midi,  de 514 morts supplémentaires en 24 heures, portant ainsi à 2.696 le nombre de personnes décédées.


BASTIA - 15h : Un centre Covid-19 ouvre ce mardi ses portes à Bastia. Objectif : accueillir les patients présentant des symptômes du coronavirus. Situé maison des quartiers Sud à Lupinu, il a été créé à l’initiative de l’ordre des médecins et des infirmiers libéraux, et en partenariat avec la mairie.

Les consultations, indique le maire, Pierre Savelli, se font uniquement après prise de rendez vous au 04.95.55.09.12.
 


MONDE - 14h : Les Jeux olympiques de Tokyo, qui devaient se tenir cet été, sont reportés. Une nouvelle pressentie depuis maintenant plusieurs semaines, et rendue ce mardi officielle par le président du CIO, Thomas Bach, après un entretien téléphonique avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Les JO devraient avoir lieu "au plus tard à l'été 2021", annonce le Comité international olympique dans un communiqué publié ce jour. 

- 12 h : Un collectif universitaire appelle à la multiplication des tests de dépistage du virus, et à la participation de l'île au protocole défini par le professeur Raoult, à Marseille. Entretien avec Antoine Aiello, directeur du Laboratoire Stella Mare de l'Université de Corse et signataire du collectif.
 
Coronavirus : entretien avec Antoine Aiello, signataire du collectif universitaire
Intervenant - Antoine Aiello, responsable de la plateforme Stella Mare et signataire du collectif universitaire Equipe : Anne-Marie LECCIA ; Morgane BONA ; Anne-Laure LOUCHE
 
  • Pourquoi vous semble-t-il urgent de lancer cet appel ?
Antoine Aiello : "La Corse a une population de plus de 70.000 personnes âgées, et donc forcément très exposées. On a aussi un systeme de santé qui présente aussi un certains nombre de fragilité que tout le monde connaît. Le confinement c'est sans doute une très bonne mesure, mais on souhaite entrer dans une phase proactive. On a lancé un appel à fonder ce collectif qui a été trés suivi."

"On a une capacité à faire des tests, avec un laboratoire à Ajaccio. On lance un appel pour pouvoir disposer de tests de facon massive, et déployer ce protocole qui n'est pas dissociable : tester et traiter. On parle de médecins, qui vont prescrire et suivre cette prescription. L’université elle, dans son périmètre, a la capacité de déployer ces tests avec un laboratoire à Ajaccio, et peut être bientôt à Bastia. Donc on souhaite monter ce collectif avec un comité de direction qui doit rassembler un maximum d’acteurs qui veulent participer à son déploiement."
 
  • A qui s’adresseront en priorité ces tests ? 
A.A : "En priorité, à mon sens, il faut absolument protéger nos personnels de santé. Puis tester les personnes fragiles qui, si elles sont détectées positives, continuent à être suivies et testées pour voir l’évolution. On est dans un schéma collectif auquel l’université veut apporter sa contribution."

"On a besoin de tests, de matériels pour ces tests. On en dispose aujourd’hui de quelques centaines, sans doute un peu plus. Avec le laboratoire d’Ajaccio je pense qu’on pourrait arriver à 4000, mais c’est loin d’être suffisant. Il nous faut absolument du matériel pour effectuer ces tests."
 
  • Vous demandez donc aujourd'hui qu'on vous fournisse des kits de prélèvements ?
A.A : "Nous sommes dans un cas sanitaire inconnu et improbable. Le temps du bilan arrivera plus tard, on est dans l’urgence. On a besoin que soit acheminé en corse une quantité de tests massives, c’est à dire plusieurs milliers pour commencer. On a tous intérêt à converger et faire en sorte qu’un dispositif de test soit déployé sur toute la Corse, ainsi qu’un dispositif de mise en oeuvre ce traitement avec un suivi médical sérieux dès maintenant."

"Le prédisent de lunviersité a eu des echanges avec l’Exécutif de Corse. Je pense que Gilles Simeoni, comme le préfet, ont des possibilités de contribution : physique, matérielles, financières… C’est très urgent. Je pense que tout le monde a pris conscience de la situation que la Corse va avoir à vivre, que l’Italie a vécu."


CORSE - 11h45 : Dans un tweet, Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, annonce des séries de mesures  d'urgence à destination du monde agricole et des entreprises
 
 


FRANCE -11h30 : Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, annonce dans un tweet : "Les prêts garantis par l’État pour la trésorerie des entreprises pendant le Covid-19 commenceront à être accordés par les réseaux bancaires dès mercredi. Ces prêts peuvent atteindre 25% du chiffre d’affaires annuel. Toutes les entreprises peuvent en bénéficier."
 


MONDE - 11h : De nouveaux pays imposent des mesures de confinement :
  • Le Royaume-Uni a décrété un confinement national d'au moins trois semaines. Le Coronavirus a fait 300 morts dans le pays. Les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits et tous les magasins de biens non essentiels, ainsi que les lieux de cultes, sont fermés au public. Les Britanniques peuvent toujours se déplacer pour aller travailler, faire leurs courses, se faire soigner et faire de l'exercice une fois par jour. 
  • L'Afrique du Sud impose un confinement strict de trois semaines à sa population.
  • Cuba va placer à l'isolement les touristes encore présents sur l'île. Le pays compte 40 cas de Coronavirus. Dès ce mardi, seuls les Cubains et étrangers résidents sur l’île pourront y entrer, durant une période d’un mois.

FRANCE - 10h30 : Elle est l'un des termes les plus recherchés sur internet depuis quelques jours : la chloroquine. La molécule, qui sert à lutter contre le paludisme, a prouvé son efficacité lors d'une étude menée par le professeur Didier Raoult et son équipe à la Timone sur 24 malades du Covid-19. Un premier essai encourageant qui reste désormais à confirmer. 

En l'attente, le ministère de la santé à donné instruction aux pharmaciens de ne délivrer la chloroquine (commercialisée sous la marque Plaquenil) que dans le cadre de l'autorisation de mise sur le marché originale, et en aucun cas pour soigner le nouveau coronavirus.
 

Selon les pharmaciens, après un pic de demandes avant le début du confinement et au moment de la médiatisation des recherches menées à Marseille, le nombre de demande est retombé. De toute façon, selon Francois Gazano, président du syndicat des pharmaciens de Corse-du-Sud, la plupart de ses collègues n'en ont plus dans leurs officines.  
 

- 10h : Manu Dibango, saxophoniste de renom, est décédé ce matin des suites du Covid-19. Il avait 86 ans. 

Le musicien était notamment connu pour son titre Soul Makossa, repris par Michael Jackson dans sa chanson "Wanna be startin' something".
 

FRANCE - 9h : L'état d'urgence sanitaire est désormais entré en vigueur, et a été publié ce mardi au Journal officiel. Un dispositif inédit en France. Ce texte d'urgence face au coronavirus a été adopté dimanche par le Parlement, et à la suite de quatre jours de travaux intensifs en comité restreint.

Objectif, selon le Premier ministre ? Donner des "bases juridiques claires et solides" aux mesures prises par le gouvernement face au coronavirus. Il prévoit notamment :
  • La limitation des libertés individuelles par le Premier ministre, parmi lesquelles "la liberté d'aller et venir, la liberté d'entreprendre et la liberté de réunion" ;
  • Le report du second tour des municipales ;
  • La possibilité de réquisitionner "tout biens et services nécessaires afin de lutter contre la catastrophe sanitaire" ; 
  • Et l'instauration de mesures en vue de soutenir les entreprises.
L'état d'urgence sanitaire est instaurée pour une durée de douze jours, à compter de ce mardi.


FRANCE - 7h30 : Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé de nouvelles restrictions du confinement, hier, lundi. Ainsi, les sorties pour activité physique reste autorisées, mais sont désormais limitées à une heure et dans un rayon de 1 km autour du domicile. Les Français seront également tenus d'indiquer l'heure de sortie sur leur attestation.

Les marchés sont dès à partir d'aujourd'hui fermés sauf dérogation (si le marché est jugé indispensable pour les achats de première nécessité par le maire de la commune, qui peut alors faire la demande d'une dérogation auprès du préfet de région, par exemple). Enfin, les déplacements pour motifs de santé ne sont autorisés que sur convocation médicale ou pour raison urgente.

Gare à ceux qui décideraient malgré tout de n'en faire qu'à leur tête : le montant des amendes est relevé jusqu'à 1 500 euros.
 

CORSE - 7h : On dénombre, selon le dernier bilan communiqué par l'Agence régionale de santé, 203 cas confirmés de contamination en Corse : 40 en Haute-Corse, et 163 en Corse-du-Sud. On déplore également onze décès, quatre de plus que qu'avant le début du week-end.

FRANCE - 6h : Le pays compte 19.856 cas confirmés de coronavirus et 860 morts (soit 186 décès de plus en 24 heures). En tout, 8.675 personnes sont hospitalisées, dont 2.082 sont en réanimation. 50% de ces dernières ont moins de 60 ans, selon le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Rappel des gestes barrière :

  • Arrêter de se faire la bise ou de serrer la main 
  • Se laver très régulièrement les mains
  • Tousser ou éternuer dans le creux de son bras
  • Utiliser un mouchoir à usage unique, et le jeter après utilisation
  • Limiter la promiscuité
  • Rester chez soi tant que possible

Sur le même sujet

Les + Lus