Bastia : un bar endommagé par un attentat à l'explosif, à Lupino

Un bar de Lupino, a été endommagé par une explosion, dans la nuit du 28 au 29 janvier. Une enquête a été ouverte par le parquet de Haute-Corse. Il s'agit du troisième bar visé par une charge explosive dans les quartiers sud de Bastia depuis le début du mois.

Les faits sont survenus dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 janvier. Le bar Monte Cristo, situé dans les quartiers sud de Bastia, au sein de la cité aurore, a été endommagé par une explosion.

Des habitants du quartier racontent avoir entendu le bruit d'une violente détonation, et comme l'impression "des murs des immeubles qui se mettent à trembler" aux environs d'1h30 du matin. L'établissement a récemment été repris par de nouveaux gérants.

Le service d'incendie et de secours de Haute-Corse indique que les sapeurs-pompiers n'ont pas été sollicités pour intervenir sur les lieux. Les forces de l'ordre et une équipe de démineurs se sont rendus sur place. 

Enquête ouverte

Contacté, le procureur de la République de Bastia, Jean-Philippe Navarre, confirme que les dégradations sont l'effet d'un engin explosif.

Le parquet précise qu'une enquête est ouverte du chef de dégradation par un moyen dangereux, et confiée à la direction interdépartementale de la police nationale de Haute-Corse.

Troisième bar ciblé

Il s'agit du troisième bar visé par une charge explosive dans les quartiers sud de Bastia depuis le début du mois : le 2 janvier, un établissement de Montesoro, le Pelican, était visé par un attentat. Un individu masqué avait été filmé par des caméras de surveillance d'un commerce voisin s'approchant du bar avec, à la main, ce qui ressemble à un extincteur ou une bouteille de gaz.

Le 19 janvier, c'est le bar U Centru, situé à proximité, qui trouvait son intérieur et son extérieur sérieusement endommagé par une explosion. Un contenant de type bouteille de gaz couplé à un mélange explosif avait été retrouvé sur les lieux.

Dans les deux cas, aucune inscription n'avait été retrouvée sur les lieux, et des enquêtes pour destruction par un moyen dangereux ont été ouvertes par le parquet de Haute-Corse.

Aucun lien n'a, à ce stade, été tiré entre ces trois affaires.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité