Bastia : la maternité de Maymard veut continuer d'exister

Un projet de fusion avec la maternité de l'hôpital de Bastia plonge les employés dans la colère, et l'inquiétude. Depuis plus d'une semaine, ils se mobilisent pour en appeler aux politiques et à l'opinion publique. Demain, à 11h, une manifestation partira du palais de justice de Bastia. 

Manifestation devant la maternité de Maymard, le 4 mai dernier
Manifestation devant la maternité de Maymard, le 4 mai dernier © FTViaStella

En une semaine, la pétition lancée par le personnel de la maternité Maymard à Bastia a récolté plus de 20.000 signatures. 

Un soutien spectaculaire, qui devrait se traduire, demain, dans les rues de Bastia. A 11 heures une manifestation quittera le palais de justice pour descendre le boulevard Paoli. Une manifestation à laquelle plusieurs politiques ont promis de se joindre. 

Soutien unanime

Ces derniers jours, les soutiens ont afflué, venus des partis politiques de tous bords, mais également de centaines de particuliers, qui ont relayé le combat de la maternité sur les réseaux sociaux.

Merci pour vos soutiens 🙏

Publiée par Isabelle Filippi sur Jeudi 6 mai 2021

La raison d'une telle mobilisation ? 

Les rumeurs persistantes sur la fermeture prochaine de la maternité de Maymard, à la suite d'une fusion avec la maternité de l'hôpital de Bastia. Un regroupement des secteurs privé et public dans le domaine, auquel l'ARS de Corse serait favorable depuis des années.

La clinique Maymard a été rachetée cette année par le groupe Almaviva.
La clinique Maymard a été rachetée cette année par le groupe Almaviva. © FTViaStella

Du côté de la direction d'Almaviva, le groupe de santé continental qui possède 36 établissements dans le pays et qui a récemment acquis la clinique Maymard, on se borne à affirmer qu'"aucune décision n'est prise"

Mais à en croire les employés, la disparition de la maternité Maymard serait d'ores et déjà actée, comme nous l'explique Sandra Pieroni, secrétaire CGT :

"Nous devions être au coeur du projet, syndicats et personnel, et il n'en est rien. Au contraire, nous avons droit à des réunions secrètes entre les deux directions, qui nous ont annoncé que la fermeture était imminente et que le transfert des personnels se ferait au bon vouloir, et sur dossier. Les salariés n'ont aucune garantie". 

"Cigognes, oui, pigeonnes, non". Le message de la maternité de Maymard est clair.
"Cigognes, oui, pigeonnes, non". Le message de la maternité de Maymard est clair. © FTViaStella

Mardi 4 mai, la maternité s'était mobilisée pour sensibiliser l'opinion publique. Et apparemment, ça a marché. 

Prochaine étape du bras de fer pour maintenir la maternité dans le Fango, où elle est depuis des décennies, la manifestation du 12 mai à Bastia.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société social économie