• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : pour le préfet de Haute-Corse, des « casseurs » se sont agrégés aux gilets jaunes

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, est revenu sur les dégradations qui ont eu lieu à Bastia lors de la manifestation des gilets jaunes. Selon lui, il s’agit de « casseurs » qui ont « profité » de l’événement pour détériorer. Huit personnes ont été interpellées. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella


À Bastia, la manifestation des gilets jaunes a dégénéré samedi 8 décembre. Un groupe d’une vingtaine d’individus « cagoulés, visage dissimulé ou masqués », selon un communiqué du parquet de Bastia, se sont agrégés aux protestataires

Ces personnes, qualifiées de « casseurs » par le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, s’en sont pris à la préfecture en fin de matinée. « Ils ont lancé des cailloux, des bouteilles de verre et ont incendié des poubelles », explique Gérard Gavory. 

 
Intervention du préfet Haute-Corse, casseurs manif gilets jaunes
Intervenant : Gérard Gavory , Préfet de la Haute-Corse. France 3 Corse ViaStella
 

Policiers blessés


Le groupe s’est ensuite dispersé dans les rues de Bastia et a dégradé du mobilier urbain. Un policier qui opérait à une interpellation a été blessé à la jambe avec une barre de fer par un de ces individus. Un second a été blessé au doigt alors qu’il interpellait un autre mis en cause. 

 
© Sébastien Tieri / FTVIASTELLA
© Sébastien Tieri / FTVIASTELLA


Une centaine de fonctionnaires de police, présente pour sécuriser les lieux, a été engagée pour procéder aux interpellations. Au total, 8 personnes ont été interpellées, dont un « mineur âgé de 14 ans » indique le parquet de Bastia. 

Ils ont été placés en garde à vue. Ces dernières devraient être prolongées en début d’après-midi pour permettre de poursuivre les investigations. 


 

Sur le même sujet

Intervention du préfet Haute-Corse, casseurs manif gilets jaunes

Les + Lus