Blocage du centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu: dans l'Oriente les déchets s’accumulent

A Aleria, les poubelles débordent ce vendredi. C'est l'une des conséquences du blocage du centre d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fium'Orbu. / © France 3
A Aleria, les poubelles débordent ce vendredi. C'est l'une des conséquences du blocage du centre d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fium'Orbu. / © France 3

Depuis ce lundi 20 août le centre d’enfouissement des déchets de Prunelli di Fium’Orbu est partiellement bloqué. Les élus du Fiumorbu-Castellu ont annoncé qu’il avait atteint sa capacité maximum. Dans certains secteurs de l’île les ordures ménagères ne sont plus collectées.
 

Par P.S.

L'Oriente est l'une des plus petites communautés de communes de Corse. Pourtant, le nombre de détritus qui s'amoncèlent est déjà impressionnant.
Dans les communes qui n'adhèrent pas au Syvadec, les déchets ne sont plus collectés depuis lundi, date du début du blocage du centre d'enfouissement de Prunelli.

A Aleria, les habitants sont exaspérés.
 

Un effort pour patienter

Ceux qui vivent dans l'Oriente ont réussi à diminuer leur production d’ordures : 25% des déchets sont triés.

Une dynamique que Jean Claude Franceschi, le président de la communauté de commune entend soutenir : « On demande aux usagers de faire cet effort pour patienter, explique-t-il. Si nous faisons cet effort, nous passerons le cap sans trop de désagréments. Il est évident qu’on constate sur le terrain malheureusement qu’il y a encore des personnes récalcitrantes et qu’on pourrait avoir, à terme, quelques soucis. »
Blocage du centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu : dans l'Oriente les déchets s’accumulent
Intervenants - Habitants d'Aleria // Jean-Claude Franceschi Président de la Communauté de communes de l'Oriente Equipe - Frédéric Danesi / François-Albert Bernardi

La communauté de communes ne manque pas de projets : une collecte au porte à porte doit être mise en place et l’installation d'une déchetterie est prévue à Aleria au printemps prochain. 

En attendant, les habitants de l'Oriente espèrent une issue rapide à Prunelli. Une réunion a été organisée mercredi entre les élus de la micro-région et Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif, mais aucune solution ne semble avoir émergé. 
 


 

Sur le même sujet

Ajaccio : l’État annonce une nouvelle centrale thermique au gaz en 2023 

Les + Lus