• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Blocage du centre d’enfouissement des déchets de Prunelli di Fium’Orbu : qu’en pensent les habitants ?

Une benne à ordures sur le site d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fium'Orbu, partiellement bloqué depuis 3 semaines. / © Christian Giugliano // France 3
Une benne à ordures sur le site d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fium'Orbu, partiellement bloqué depuis 3 semaines. / © Christian Giugliano // France 3

Cela fait trois semaines que le centre d'enfouissement des déchets de Prunelli di Fium’Orbu est bloqué. Une réunion publique se tient lundi soir entre les élus du Conseil Exécutif, les élus locaux ainsi que les habitants. L'enjeu est de trouver une solution mais aussi de redonner confiance.
 

Par P.S.

Directement concernés par le problème, les habitants de la région de Prunelli di Fium’Orbu sont rarement indifférents à la problématiques des déchets. Les personnes les plus réfractaires à la réouverture du centre d’enfouissement aux communes extérieures vivent à proximité du site.

« Les poubelles doivent bien arriver quelque part mais là on sature un peu par rapport aux odeurs, c’est vraiment insupportable, vraiment », explique Stéphane Petrucciani, habitant de Prunelli di Fium'Orbu.
Blocage du centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu : l'avis des habitants ?
Intervenants - Stéphane Petrucciani, habitant de Prunelli di Fium'Orbu // Albert Piredda, gérant de bar à Prunelli di Fium'Orbu Equipe - Solange Graziani // Christian Giugliano

Sur ce dossier, les personnes qui souhaitent la levée du blocus soutiennent la majorité territoriale, souvent des sympathisants ou des militants nationalistes.

« Un plan va être mis en place par la collectivité, je pense que c’est pas vraiment responsable de bloquer, surtout pour les communes voisines de la nôtre. Bien sûr qu’il y a un problème des déchets. La Collectivité fera, je pense, son maximum pour sortir de cette crise à deux ou trois ans. Maintenant chacun doit prendre ses responsabilités », estime Albert Piredda, gérant de bar à Prunelli di Fium'Orbu.

A l’image des élus, la question divise également la population, pour le moment cette dernière préfère rester discrète en évitant soigneusement les caméras
 

Sur le même sujet

Comment est utilisé le fonds social européen en Corse ?

Les + Lus