Municipales à Bastia: Pierre Savelli présente son programme à Lupinu

Jean-Louis Milani, Gilles Simeoni, Pierre Savelli et Emmanuelle de Gentili face aux habitantes et aux habitants de Lupinu / © Anne-Marie Leccia
Jean-Louis Milani, Gilles Simeoni, Pierre Savelli et Emmanuelle de Gentili face aux habitantes et aux habitants de Lupinu / © Anne-Marie Leccia

Premier meeting pour la liste Bastia Piu Forte Inseme. Au coeur des quartiers Sud, le maire sortant, soutenu par Gilles Simeoni, a présenté son programme devant plus de 300 personnes. 

Par Sébastien Bonifay

La salle polyvalente de Lupinu a les faveurs des candidats. 

Les quartiers Sud, où vivent près de la moitié des bastiaises et des bastiais, c'est un réservoir de voix qu'il n'est pas question de négliger. 
Hier c'était le maire sortant, Pierre Savelli, et son équipe, qui sont allés à la rencontre des couches les plus populaires de la population bastiaise. 
  

Reconquerir les quartiers sud

Les candidats le savent, les attentes des habitants sont nombreuses. 
Et leur mécontentement palpable. 
Une dame du quartier, au micro, au cours de la soirée, qualifiera même leurs conditions de vie de "honteuses". 
Avant de conclure, l'air désabusé, "on est vraiment abandonnés". 
 

On est vraiment abandonnés

 
Pierre Savelli, qui, plutôt qu'un meeting classique avec tribune et podium, avait opté pour une formule d'échanges avec le public, n'en disconvient pas.
Même s'il refuse le terme d'abandon. 

"Les résultats, j'espère que vous les verrez le plus rapidement possible. Mais tout ce que vous nous dites on le sait...
Je reçois tous les jours des bastiais qui habitent dans ces logements-là, et qui me le disent.Je suis impatient que l'on arrive à résoudre enfin tous ces problèmes." 

 
La liste Bastia Piu Forte Inseme à la salle polyvalente de Lupinu / © Viastella
La liste Bastia Piu Forte Inseme à la salle polyvalente de Lupinu / © Viastella
 

L'ombre de la cité des Monts

La question de l'habitat dans les quartiers sud est compliquée, Pierre Savelli et les siens en ont bien conscience. 
Compliquée, et sensible.

Elle a focalisé l'attention ces derniers mois, à Bastia, autour de la réhabilitation, ou de la démolition, la cité des Monts, des lacs et des arbres. 

Le projet de la municipalité avait été contesté de manière virulente par l'opposition et par un certain nombre d'habitants, qui avaient monté un collectif. 
 

Logique, donc, que le sujet revienne sur la table durant le meeting. 
L'équipe de Bastia Piu Forte Inseme s'attendait à une forte présence des contestataires, et à des échanges musclés. 

D'autant qu'il y a quelques jours, Jean-Sébastien de Casalta, concurrent de Pierre Savelli aux municipales, avait tenu une réunion au même endroit, sur la question de la réhabilitation, où l'équipe municipale n'avait pas été épargnée...
 


Ce n'a pas été le cas. 
L'assistance a écouté, dans le calme, la présentation du projet de la municipalité sortante pour la prochaine mandature. 
 

Un programme ambitieux

Pierre Savelli est donc revenu sur les projets pour la cité des Monts, manière de tenter de convaincre, une fois de plus, de l'utilité de la démarche initiée. 

 

Cité des Monts



Mais le meeting a été l'occasion également d'aborder, plus largement, le développement des quartiers populaires du sud de Bastia. 
Les projets à venir, mais également ceux qui ont abouti, tels que A casa di e scenze, la maison des sciences, qui ouvrira ses portes le 15 février prochain. 

 

Projets à Lupinu

 

Gilles Simeoni, toujours incontournable

Sans surprise, au côté de Pierre Savelli, celui qui, il y a 6 ans, avait mené la campagne des municipales à Bastia.  

Même si, Gilles Simeoni le sait, certains n'ont pas manqué de lui reprocher son départ de la mairie, en janvier 2016, pour prendre la tête de la Région.
"je suis ravi de vous voir si nombreuses et si nombreux, y compris ceux qui ont des problèmes, et on est là pour en parler. Leur présence est déjà l'expression d'une confiance renouvelée, et ça m'émeut énormément."

Difficile de se passer, en campagne, de la côte de popularité du leader du mouvement Inseme per a Corsica. 
Et du dernier maire élu.

 

Le premier tour se tiendra le 15 mars.

Sur le même sujet

Les + Lus