Le centre d'enfouissement de Prunelli n'accueillera pas plus de déchets que prévu

Alors que la crise des déchets semblait surmontée avec la levée du blocage de la décharge de Vico, les élus de la micro région de Prunelli di Fium'Orbu ont décidé que le centre d'enfouissement n'accueillerait pas plus d'ordures ménagères que prévu, comme l'avait demandé le Préfet de Corse. 

© Stella Rossi
La décision a été prise lors d'une réunion à Ghisonaccia samedi soir, avec Pierre Simeon de Buochberg, maire de Prunelli-di-Fiumorbo et les élus du canton. 

Ils demandent à l'exploitant du centre d'enfouissement de Prunelli de respecter le protocole, soit 120 tonnes de déchets accueillies par jour sur le site. Dans le cas contraire, des barrages filtrants pourraient être installés dans les jours à venir
© Christian Giugliano

En début de semaine, le Préfet de Corse avait demandé aux élus de la région de faire un effort supplémentaire et d'accueillir 36 000 tonnes de déchets d'ici le mois de juin, soit presque l'équivalent du tonnage annuel du centre d'enfouissement de Prunelli di Fium'Orbu, qui est de 43 000 tonnes.  

Le site de Vico a été débloqué mais les problématiques concernant la crise des déchets se poursuivent. 

Le Syvadec a d'ailleurs alerté sur le fait que les trois sites d'enfouissement déjà présents arriveraient à saturation dès le mois de septembre et qu'il faudrait donc penser à de nouvelles solutions comme l'ouverture d'un quatrième centre, qui pourrait se trouver à Giuncaggio, près d'Aleria, ou bien à Tallone. 



Le centre d'enfouissement de Prunelli n'accueillera pas plus de déchets que prévu

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter