Quel avenir pour la famille nationaliste au lendemain des élections législatives ?

Plus sur le thème :

Pour la première fois depuis 2014, les nationalistes perdent du terrain avec la defaite de Jean-Felix Acquaviva. Dès le 1er tour, face a la montée du Rassemblement National, plusieurs partis avaient demandé un aggiornamento. Une mise à jour politique également évoquée par le président de l'exécutif.

Bousculés par la percée du vote RN au premier tour, affaiblis par la défaite de Jean-Félix Acquaviva au second, les nationalistes ont un mot pour faire face à cette situation nouvelle : l'aggiornamento

Une mise à jour d’abord politique. 

L’union affichée de Femu a Corsica au Partitu di a Nazione Corsa en passant par Cori in Fronti entre les deux tours aura permis de sauver les sièges de Michel Castellani et de Paul-André Colombani. Pas celui de Jean-Félix Acquaviva. 

Dès l’annonce de la défaite, des nationalistes étant hors de la majorité territoriale ont notamment appelé à un changement de gouvernance et à une convergence. 

Les explications de Paul Salort : 

durée de la vidéo : 00h03mn03s
FTV/ ©P. Salort - C. Réveillaud

Du côté de Femu, le parti de la majorité territoriale se dit conscient de la nécessité de s’ouvrir. 

Quelle forme prendra cette ouverture ? Elle pourrait se matérialiser à l’Assemblée de Corse. 

L’élargissement du conseil exécutif au PNC et à Cori in Fronti pourrait être une hypothèse... combinée à un aggiornamento du corpus idéologique des nationalistes.  

Inscrit dans une franche opposition à la majorité territoriale depuis 2021, le PNC acceptera-t-il de rejoindre le gouvernement de la Corse ? Rien n’est moins sûr, tant les critiques sur un bilan jugé famélique sont fortes.

Coup de semonce

Les indépendantistes de Nazioni n’ont quant à eux pas participé aux Législatives. Et n’ont pas appelé à voter nationaliste au second tour face au RN et à la droite.

Leur urgence concerne la question du corps électoral. 

Reste à savoir si les nationalistes parviendront à mettre de côté leurs divergences et à converger. Se mettront-ils d’accord sur une évolution de leur corpus idéologique ? 

Les mois à venir le diront. 

Alors que les prochaines échéances électorales se profilent déjà à l’horizon, ils doivent en tout cas tirer les enseignements du coup de semonce des législatives.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité