Deux bergers alsaciens aux ovinpiades de Paris

La région était représentée aux 11èmes ovinpiades des jeunes bergers, dont la finale s'est déroulée au salon de l'agriculture à Paris, par deux candidats 
Un concours organisé par la filière qui cherche à susciter des vocations au sein des élèves de lycées agricoles

L'Alsace n'est pas une terre ovine, mais elle compte plusieurs élevages. Pour représenter la région cette année, Louis Frischinger, élève au lycée agricole de Rouffach et Mickaël Stutzer, élève du lycée agricole d'Obernai. 

Pendant toute la journée, les ovinpiades obligent ces jeunes élèves de lycée agricoles, à se mettre dans la peau d'un berger. C'est un vrai concours, avec 38 candidats venus de toute la France, mais c'est surtout l'occasion de promouvoir ce métier, dont l'existence est quelque peu menacée. 

Pour assurer le renouvellement de la profession, la filière ovine doit installer dans le pays 1000 éleveurs par an, pour un métier réputé difficile.
http://ovinpiades.hautetfort.com/
Les deux jeunes Alsaciens n'ont pas gagné cette année, et ne représenteront pas la France à la finale européenne cette été au Royaume-Uni.

En savoir plus : le blog des jeunes bergers

La région était représentée aux 11èmes ovinpiades des jeunes bergers, dont la finale s'est déroulée au salon de l'agriculture à Paris, par deux candidats Un concours organisé par la filière qui cherche à susciter des vocations au sein des élèves de lycées agricoles ©France 3 Alsace