Florange - Un CCE pour rien & une situation morose

Le CCE extraordinaire d'ArcelorMittal Atlantique Lorraine n'a pas apporté d'informations nouvelles.

A moins de quinze jours de l'ultimatum lancé par Mittal pour trouver un repreneur pour la filière chaude de Florange (Moselle), un nouveau comité Central d'Entreprise d'ArcelorMittal Atlantique Lorraine (AMAL) se tenait lundi 19 novembre 2012 au matin au siège de Saint-Denis.

Malgré les demandes formulées par les syndicats, il n'a pas permis d'en savoir plus sur les éventuels repreneurs. Seule information sortie de la réunion, d'une «situation plus morose en 2013 qu'en 2012» selon les syndicats, cités par le Wort.lu.

Rien ne devrait filtrer de plus du côté de la direction du Numéro Un mondial de l'acier avant le CCE prévu le 5 décembre 2012.

Pendant ce temps, les élus mosellans et ceux du Conseil économique, social et environnemental de Lorraine demandent un délai supplémentaire pour trouver un repreneur aux hauts fourneaux de Florange (Moselle), afin de tenir compte de l'obtention probable par le site lorrain d'un financement européen à son projet ULCOS de captage/stockage de CO2.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité