Cet article date de plus de 8 ans

La CFDT bloque la gare d'Ebange

Le syndicat voulait faire pression sur Mittal, à 10 jours de l'ultimatum sur la filière chaude et alors que le Groupe sidérurgique annonce qu'il n'est pas au courant des offres de reprise annoncées par Arnaud Montebourg.
Des salariés d'ArcelorMittal Florange ont bloqué une nouvelle fois de cinq heures du matin à la mi-journée, jeudi 23 novembre 2012, la gare de triage d'Ebange qui permet l'alimentation du site de Florange en matières premières et sert également aux expéditions de produits finis. Ce site est accolé aux voies SNCF empruntées par les TER et les TGV entre Metz, Thionville et Luxembourg.


Faire pression

Cette action intervenait au lendemain de l'annonce par Arnaud Montebourg de l'existence de deux offres de reprise de la filière chaude mais de la filière complète, donc sur un périmètre plus large que celui que Mittal envisageait initialement de céder. Des offres que ce jeudi matin, l'industriel annonçait ne pas connaître.

durée de la vidéo: 00 min 28
E.Martin (CDFT) le 22/11/2012 à Ebange

La CFDT souhaitait faire pression sur Mittal afin qu'il élargisse son offre.  Selon certaines sources non confirmées, les repreneurs potentiels pourraient être le russe Severstal et le français Ascométal.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
florange mouvement social social