La Cimest en liquidation judiciaire à Rupt-sur-Moselle

Jeudi douloureux en ce 22 novembre 2012 pour les salariés de la Cimest. Le tribunal de commerce d'Epinal a prononcé ce matin la liquidation judiciaire du sous-traitant basé à Rupt-sur-Moselle (Vosges). Une centaine de personne se retrouvent sans emploi. 

C'est fini pour la Cimest. Le sous-traitant automobile de Rupt-sur-Moselle (Vosges) a été placé en redressement judiciaire le 22 novembre 2012 par le tribunal de commerce d'Epinal. En redressement depuis 24 septembre 2012,  la situation économique de cette filiale du groupe Plativaloire ne permet plus aujourd'hui le maintien de l'activité. Ce sont 98 salariés qui se retrouvent aujourd'hui sans emploi dans cette vallée vosgienne déjà durement touchée par la crise et la désindustrialisation.  

Le 17 octobre 2012, les "Cimest" avaient entamé un dernier bras de fer avec la direction en bloquant le site pendant une huitaine de jours pour obtenir une prime de licenciement supralégale. 

Déclaration de Patrick Findeling, Pdg du groupe Plastivaloire à l'issue de l'audience du tribunal de commerce d'Epinal

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité