Exercices nucléaires 3 en 1 à Cattenom

A Cattenom, les 5 et 6 décembre 2012, le Grand-Duché de Luxembourg, la Sarre, la Rhénanie-Palatinat, la Lorraine et la Belgique participent à la deuxième phase de la série d' « Exercices nucléaires 3 en 1 ».

Par Thierry Pernin


Organisé au niveau de la Grande Région, il s'agit d'un exercice de mesures d'urgence et de protection civile lié à l'hypothèse d’un accident nucléaire au Centre Nucléaire de Production d’Electricité de Cattenom.

Suite à une première phase axée sur l’activation de la cellule de crise, la deuxième phase concerne l'extension des mesures d’urgence, dont la planification de l’évacuation des populations. Cette deuxième phase est organisée sous l'égide du Grand-Duché de Luxembourg.

Objectifs de l'exercice
Le but  est d’optimiser la coopération nationale et transfrontalière entre les cellules de crise des membres de la Grande Région et d’améliorer la coordination des mesures d’urgence. Il s'agit d'optimiser la gestion commune des crises par les partenaires de la Grande Région, notamment en vue d’éventuelles autres crises et catastrophes susceptibles de survenir dans la Grande Région.

Origine de l'exercice
L'idée a été lancée par les Exécutifs de la Grande Région lors du sommet spécial de la Grande Région qui s’est tenu le 20 avril 2011. Si des exercices sont régulièrement organisés dans les différents pays, il s'agit ici de la première série d'exercices réalisée au niveau de la Grande Région.

Un exercice en trois phases
Le projet transfrontalier commun « Exercices nucléaires 3 en 1 » se compose d’une série de trois exercices stratégiques consécutifs, qui reposent sur 3 scénarios connexes :
  • La première phase de l'exercice, organisée sous la présidence de la Sarre les 27 et 28 juin 2012, était axée sur l’activation des cellules de crise.
  • La deuxième phase, les 5 et 6 décembre 2012, est organisée sous l'égide du Grand-Duché de Luxembourg. Elle est sera axée sur l’extension des mesures d’urgence, dont la planification de l’évacuation des populations.
  • La troisième et dernière phase de l'exercice, organisée au printemps 2013 par la France, sera orientée vers la gestion du post-accidentel.

Sur le même sujet

Les + Lus