• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

20 tonnes de sable déversées devant la mairie de Blâmont

20 tonnes de sables déversés devant la mairie de Blâmont (54) vendredi 14 décembre 2012. / © Jean Baudin. France Télévisions Lorraine.
20 tonnes de sables déversés devant la mairie de Blâmont (54) vendredi 14 décembre 2012. / © Jean Baudin. France Télévisions Lorraine.

Le gérant de l'entreprise "Société des Travaux de la Vezouze" (STV) et ses salariés ont dénoncé spectaculairement le refus de la mairie de leur accorder un permis de construire.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Action spectaculaire vendredi 14 décembre 2012 de l'entreprise de travaux publics Société des Travaux de la Vezouze STV), implantée à Blâmont (54), qui a déversé à la mi-journée 20 tonnes de sable, issues de la carrière qu'elle exploite devant la mairie de la commune.

Son gérant voulait ainsi dénoncer le refus du maire de lui permettre la construction d'un nouveau hangar pour ses camions, sur ses terrains pourtant classés en zone industrielle selon l'actuel plan d'occupation des sols de la commune. 

Selon Pierre Olivier Nitting, le gérant de cette entreprise de 30 salariés, "la mairie de Blâmont s’obstine à refuser le permis de construire et déclasse les terrains en zone naturelle dans le futur plan local d'urbanisme (PLU) prétextant tantôt des inondations, tantôt des ruissellements, sans aucune preuve."
Le chef d'entreprise souligne qu'une "crèche, un supermarché et des habitations sont situés en contrebas des terrains de l’entreprise que la commune prétend aujourd’hui classer comme "inondables" et en déduit que le maire "nuit délibérément aux  entreprises et à la création d’emplois, en utilisant tous les prétextes les plus improbables pour arriver à ses fins."

De son côté, la mairie invoque "un risque de ruissellement terrain" et souhaite classer le terrain en zone naturelle et donc non constructible

Après l'action coup de poing, une délégation a été reçue en mairie et une réunion aura lieu la semaine prochaine en sous-préfecture de Sarrebourg.


Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus