Cet article date de plus de 8 ans

2ème jour de grève chez Hermès à Bogny-sur-Meuse (Ardennes)

Le personnel réclame une hausse des salaires.
Deuxième jour de mobilisation pour les salariés de la Maroquinerie des Ardennes travaillant exclusivement pour la marque de luxe Hermès. Les salariés demandent à la direction une hausse générale des salaires de 60 euros brut par mois. Les négociations sont dures. Les employées, en majorité des femmes, sont décidées à continuer le mouvement.

Retrouvez le reportage de la rédaction.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social