La Lorraine : par endroits, une véritable patinoire !

Même les dépanneuses sont sorties de la route ! / © France 3 Lorraine
Même les dépanneuses sont sorties de la route ! / © France 3 Lorraine

Si la situation s'est améliorée depuis le début de l'après midi, et si la vigilance orange est levée en Meurthe-et-Moselle et en Meuse, la journée...et surtout la matinée de ce 20 janvier restera mémorable.

Par Bruno Demange

Les précipitations venues s'ajouter aux chutes de neige prévues cette nuit, étaient bien au rendez vous. En conséquence, la circulation a été très difficile ce dimanche matin. Elle était même quasi impossible dans certains secteurs sur le réseau secondaire.

Le plus problématique a été la survenance de pluies verglaçantes au cours de la nuit de samedi à dimanche.

Dimanche, en fin d'après midi, Météo France a levé sa vigilance orange sur 20 départements, dont la Meurthe-et-Moselle et la Meuse.
Par contre, 23 départements restent maintenus, parmi lesquel celui de la Moselle (jusqu'à minuit)



Témoignages d'internautes dimanche matin :

"A Commercy, c'est une véritable patinoire" nous écrit Tiny Toon, et les pluies continuaient à 7h15.

Phil a fait la route de Saint Avold à Merlebach, avec là aussi, beaucoup de verglas. Il n'était pas à plus de 25/30 km/h...et encore avec des équipements.

Frédérique nous précise qu'à Troussey, en Meuse (entre Void Vacon et Pagny sur Meuse), il était impossible de sortir au petit matin.

Les pluies verglaçantes sont tombées aussi à Briey, nous écrit Loux Yann. C'est aussi une patinoire.

Du côté de Metz, même topo : Corinne nous a écrit à 6h45 "que les pluies verglaçantes sont tombées toute la nuit, et qu'il était impossible de sortir ; les saleuses passent en raclant le sol et avec des couches de sel...mais les trottoirs vont rester en patinoire"

Il en est de même à Conthil, dans le Saulnois : "la route est un miroir".

A Lunéville, c'est aussi une véritable patinoire, nous écrit Jonathan. "Les saleuses sont passées : merci à eux, mais ça glisse toujours".

Enfin, deux témoignages du côté de l'agglo nanceienne : celui de Christian, depuis les hauteurs de Villers (qui nous signalait la reprise de pluies à 6h43)... Et celui de Josiane, depuis Vandoeuvre : "c'est une véritable patinoire, je viens de tester et me suis ramassée ; pourtant, j'ai vu les employés passer, et passer encore, mais à l'impossible nul n'est tenu" Josiane remercie ceux qui ont oeuvré toute la nuit, et recommande d'éviter de sortir.


D'autres témoignages dans le courant de la matinée montrent que de nombreux endroits restaient critiques à 11h ce dimanche, par exemple dans le secteur de Ligny en Barrois, ou dans le lunévillois.


Plusieurs accidents

Deux sont survenus sur l'A31 dans le sens Toul Dijon.
Le premier à la hauteur de Favières (54). 
L'autre, mortel, toujours dans le sens Toul Dijon, à la hauteur d'Harmonville (88).
Et un autre a eu lieu en fin de matinée, sur la RN 57 au nord d'Epinal, au niveau de Dogneville.

Par ailleurs, une trentaine d'interventions des sapeurs pompiers a été à recenser du fait du verglas.



Ambiance sur les routes 

Au delà du récit, les images sont particulièrement parlantes.
Voyez ce reportage de Jean-Pierre Petitcolas, dans le Xaintois... Même les dépanneurs étaient en panne...
DMCloud:30663
Reportage routes gelées en Lorraine
La situation dimanche 20 janvier sur le secteur d\



L'évolution...

Le phénomène s'est s'estompé progressivement, du fait du temps sec dans l'après midi, De plus, dans les secteurs où les températures sont redevenues positives, les conséquences du verglas sont atténuées.


Sur Nancy, les services de la communauté urbaine informent qu'à 11h, 80% des voiries étaient praticables.
Les trottoirs eux, sont de la responsabilité des habitants. Ils sont invités à déposer du sel devant leurs logements.


De son côté, la préfecture précise que les axes principaux (autoroutes, nationales) ont été dégagés assez vite, au moins sur l'une des deux voies.
L'emprunt des routes départementales et du réseau secondaire restait, quant à lui, beaucoup plus difficile.


Selon Alexis Andres, sous préfet de permanence en Meurthe et Moselle, "le redoux de cet après midi ne signifiera pas forcément la fin du phénomène ; la glace est importante par endroits, et des zones resteront très glissantes".

A ne pas oublier non plus : la baisse des températures, et de nouvelles chutes de neige en fin de journée !
Il faudra donc être prudent lundi matin.
Il a toutefois été décidé en fin d'après midi que les ramassages scolaires seraient assurés.



Pour tout savoir en temps réel, retrouvez le site du CRICR Nord-Est

Sur le même sujet

Les + Lus