Contresens sur l'autoroute : l'Allemagne veut réagir

Novembre 2012 : un accident provoquant la mort de 6 personnes a choqué l'Allemagne. En cause, un automobiliste qui avait pris l'autoroute A5 en contresens entre Lahr et Offenbourg.

L'accident du 18 novembre 2012 a fait 6 morts.
L'accident du 18 novembre 2012 a fait 6 morts.

Les conseils de l'automobile club allemand ADAC


Le 18 novembre 2012, c'est un accident parmi d'autres, un épisode dans la longue série mortelle des accidents dus à des automobilistes en contresens sur l'autoroute : un jeune automobiliste, ivre, fait un demi tour sur l'autoroute A5. Bilan 6 morts.
En 2011, près de 2000 automobilistes étaient signalés à contresens sur des autoroutes allemandes. Une étude de l'automobile Club allemand ADAC a publié des chiffres en décembre 2012 : 23% de ces incidents se produisent un samedi, 20% un dimanche, le plus souvent vers 20 heure…
Les contresens sur les autoroutes allemandes tuent 20 personnes tous les ans. Une situation inadmissible pour  l'opinion publique allemande qui réclame des mesures pour rendre les autoroutes plus sûres.

durée de la vidéo: 03 min 13
Contresens sur l'autoroute : l'Allemagne veut réagir

Attirer l'attention des automobilistes

Panneaux fluo comme en Autriche, herses qui crèvent les pneus des voitures en contresens : il s'agit de capter l'attention des automobilistes ou de les empêcher de progresser. Dans le Bade Wurtemberg, le ministre des transports impose depuis décembre 2012 un marquage au sol des entrées d'autoroutes: des flèches peintes sur la chaussée doivent signaler  aux automobilistes le sens de la circulation.
Sur l'A5 en direction de Bâle, l'aire de Bad Bellingen expérimente déjà des signaux lumineux dans la chaussée : des flashes rouges pour prévenir les automobilistes qui essaieraient de quitter le parking dans la mauvaise direction. Ailleurs, constructeurs automobiles et instituts de recherche testent la circulation intelligente, la mise en réseau des voitures afin de leur permettre de communiquer entre elles et de signaler les situations dangereuses à leur conducteur. Pour le moment, confrontés à un automobiliste en contresens, les conducteurs n'ont pas le choix: il faut serrer à droite et signaler le danger à celui qui roule à contresens par des appels de phare.


Les contresens à l'origine de 4% des accidents
En Allemagne, les contresens sur l'autoroute sont à l'origine de 4% des accidents. En France, ils n'en représentent que 1 % : c'est aussi l'âge des autoroutes allemandes qui est en cause. Le réseau fêtait son 80e anniversaire en 2012. L'Allemagne va devoir l'adapter à la circulation du 21e siècle.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
outre-rhin allemagne