Lionel Horter, nouveau DTN de la natation française

Lionel Horter, nouveau DTN de la natation française
Lionel Horter, nouveau DTN de la natation française

Lionel Horter, directeur des équipes de France depuis 2009, a été nommé directeur technique de la Fédération française de natation (FFN), a indiqué lundi le ministère des Sports.

Par AFP

Horter, 47 ans, succède à Christian Donzé, décédé des suites d'un malaise cardiaque le 21 octobre. "Cinq candidats se sont présentés pour ce poste. A l'issue d'une procédure où tous ont été reçus par la direction des Sports du ministère et par la FFN, le président de la FFN Francis Luyce et Valérie Fourneyron se sont accordés sur le choix de M. Horter", a annoncé le ministère.

Cinq candidats étaient déclarés: Lionel Horter, Thierry Boulonnois, Patrick Deléaval, Philippe Dumoulin et Patrick Roult. Ancien nageur de haut niveau, Horter a longtemps officié au sein du Mulhouse Olympic Natation, l'un des "pôles France" de la natation, où il entraîna notamment Roxana Maracineanu, Amaury Leveaux et même brièvement Laure Manaudou en 2008. Depuis 2009, il occupait la fonction de directeur des équipes de France de natation et dirigeait aussi le nouveau centre d'entraînement de Mulhouse. 

Entraîneur de Manaudou et Maracineanu
Il a mené Roxana Maracineanu à devenir la première championne du monde de toute l'histoire de la natation française, en 1998 à Perth (Australie). Sous sa coupe, Amaury Leveaux a décroché l'argent sur 50 m libre lors des jeux Olympiques de Pékin en 2008. Il a également accompagné Laure Manaudou, de janvier à août 2008. Après le décès de Christian Donzé, il a assuré l'interim à la tête de la DTN et ne s'est déclaré candidat que très tardivement, il y a seulement 3 semaines, après avoir refusé jusque-là.

Il avait toujours dit qu'il mettrait un terme à ses fonctions de directeur des équipes de France et quitterait la DTN après les Championnats d'Europe en petit bassin, la première compétition internationale en France depuis 25 ans (22-25 novembre 2012). Il devrait composer très vite son encadrement pour diriger une équipe de France qui a connu la plus belle moisson de son histoire lors des jeux Olympiques de Londres l'été dernier, avec 7 médailles dont 4 en or, pour pointer au 3e rang du tableau des nations, derrière les Etats-Unis et la Chine. L'une des grandes attentes sera la désignation du directeur des équipes de France, qui pourrait n'intervenir que d'ici un ou deux ans.

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus