• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

L'adolescent, écrasé le 6 avril 2013 dans la benne d’un camion-poubelles à Luxembourg-ville, habitait Vandœuvre-lès-Nancy.

© France Télévisions Loraine
© France Télévisions Loraine

A Luxembourg-ville, dans le quartier de la gare, samedi 6 avril 2013, avant 6 h, les éboueurs déversent le contenu d’un container à roulettes dans le système de compactage du camion benne, quand ils entendent un cri.

Par Thierry Pernin

Ce cri est lancé par un jeune Vandopérien, Hairidine, 17 ans, qui se trouve alors dans le bac avec les déchets. Aucun indice n'a éveillé l'attention des éboueurs avant le drame. La manœuvre et l’enclenchement du mécanisme de compactage seront fatals à l’adolescent. Un médecin ne pourra que constater le décès.

Hairidine était scolarisé à Laxou. Dans son immeuble du quartier Vand’Est à Vandœuvre, il était connu comme un jeune homme qui aimait la coiffure et à qui il arrivait souvent de faire des coupes à des habitants du quartier.

DMCloud:56065
Les proches du jeune homme témoignent


Mais que s’est-il passé dans la nuit du 5 au 6 avril 2013 à Luxembourg-ville ?

Il semblerait que le jeune homme, qui voulait assister au concert du rappeur Booba, vendredi soir à Amnéville (Moselle), ait pris la direction de Luxembourg-ville, en voiture, avec deux copains, pour participer à une « after party » Booba organisée dans la discothèque le Byblos Club, rue du Fort-Neipperg. Cet établissement est situé à quelque 300 m de la rue Bender, où le container a été chargé par les éboueurs.

L’autopsie de la victime, ordonnée par le parquet du Luxembourg, a eu lieu le 8 avril 2013 à l’Institut médico-légal de Hombourg, en Sarre. Des prélèvements ont été réalisés afin de rechercher d’éventuelles traces d’alcool ou de produits stupéfiants : procédure classique dans le cadre d’une mort suspecte. Aujourd’hui, il reste à comprendre comment et pourquoi ce lycéen Meurthe-et-Mosellan s'est retrouvé dans ce container à ordures, à 130 km de son domicile ?

Le parquet n’a fermé aucune piste. L’enquête, confiée au groupe « homicide » de la PJ luxembourgeoise, va devoir répondre à de nombreuses interrogations.

DMCloud:55995
Luxembourg : un ado nancéien broyé dans un camion-poubelles





Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus