Cet article date de plus de 8 ans

Nancy reste un grand du basket français

En s'imposant avec maestria 83 à 68 face au Mans, les Cougars ont terminé de fort belle façon cette saison difficile. Sans avoir besoin de suivre le résultat de Boulazac au Havre, les lorrains ont brillamment confirmé leur maintien en Pro A la saison prochaine. Christian Fra, 
Si des soirées comme celle ci n'ont pas été nombreuses cette année, ce dernier match de la saison régulière dans une salle comble, toute auréolée de rouge et de blanc, a permis de terminer en apothéose.

Christian Fra, président du SLUC Nancy Basket, sera l'invité, de Pascal Zuddas, ce soir, dans le 19/20 Lorraine.


LE FILM DU MATCH


PREMIER QUART TEMPS

Dès les premières secondes, Le Mans donne le ton, avec Joao Paulo Batista qui inscrit les 4 premiers points : 2 lancers francs, suivi d'un panier à 2 points.
Les premières minutes sont dominées par les sarthois, et c'est Jamal Shuler qui permet aux Cougars de revenir avec 2 très beaux tirs à 3 points.
Alors que le score est à parité (avec 8 partout), Nancy s'enflamme. À eux seuls, Shuler et Sommerville inscrivent chacun 7 points.
Et Nancy conclut ce premier quart temps avec 12 points d'avance...menant 25 à 13.


SECOND QUART TEMPS

Nancy reste sur sa lancée, conservant et accentuant son avantage. À mi parcours de ce second quart temps, les Cougars distancent même Le Mans par 17 points d'avance.
L'écart reste dans cette proportion durant les minutes suivantes, passant même à 20 points grâce à l'octroi de 2 lancers francs.
Si les sarthois réussissent à réduire cet écart dans les derniers instants, les 2 équipes quittent le parquet sur un score de 48 à 33...soit une différence de 15 points.


TROISIEME QUART TEMPS

Les Cougars poursuivent dans la même lignée à la reprise...à l'issue de la pause. Ils atteignent même jusqu'à 21 points d'écart après 5 minutes de jeu dans ce 3ème quart temps.
Mais ensuite, des imprécisions nancéiennes tant en attaque qu'en défense, permettent au Mans de réduire cet écart jusqu'à une différence de 9 points. 
Les deux équipes terminent ce temps de jeu avec un score de 67 à 56...et 11 points d'écart.



QUATRIEME QUART TEMPS

Nancy n'a pas du tout l'intention de laisser filer ce match. Les Cougars réussissent à tenir leurs adversaires à 12/14 points...jusqu'à quelques minutes de la fin : Nancy creuse alors l'écart, malgré une bonne résistance des sarthois...et termine avec 15 points d'avance, sur ce score de 83 à 68.


Au final, avec un total de 12 victoires, le SLUC Nancy Basket termine donc cette saison à la 14ème place, synonyme de maintien.
Devant Boulazac (11 victoires) et Poitiers (10 victoires).
Si Nancy n'avait pas remporté cette rencontre, c'est Boulazac qui aurait terminé à cette 14ème place (grâce à sa victoire au Havre 75 à 80).

Voir tous les résultats, et le classement de la saison régulière 2012/2013...



LES HOMMES DU MATCH

Pour le SLUC Nancy Basket :
Pour le Mans Sarthe Basket
LE MOT DE L'ENTRAINEUR

A l'issue du match, Jean-Luc Monschau a souligné que "cette rencontre était digne d'une finale de championnat, même si l'enjeu n'est évidemment pas le même". Il a tenu à remercier le talent et l'audace du président Christian Fra, grâce à qui cette opération sauvetage a pu réussir. Il est revenu sur "l'état d'esprit exceptionnel d'un groupe, qui a su être celui d'une grande équipe, même aux moments les plus difficiles.
A la question de son devenir, Jean- Luc Monschau a répété qu'il ne savait pas encore s'il serait ou non l'entraîneur du SLUC la saison prochaine.
Nancy reste toutefois de loin "le club de son coeur", au vu de tout ce qu'il lui a apporté au cours de ces 9 années de présence.

AVANT LE MATCH, LA TENSION ETAIT PALPABLE...
Yoann Rodier, en direct dans le 19/20 Lorraine, a analysé le contexte sportif et interrogé les supporters.


APRES LE MATCH, LES REMERCIEMENTS DES JOUEURS AUX SUPPORTERS





POUR L'ENTRAINEUR, JEAN-LUC MONSCHAU, S'EST JOUEE CE SOIR LA UNE VRAIE FINALE...

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sluc nancy basket basket-ball