AS Nancy Lorraine : Patrick Gabriel confirmé dans sa fonction d'entraîneur

Le président Jacques Rousselot, ici en conférence de presse, a confirmé Patrick Gabriel à la tête de l'équipe pro. / © France Télévisions
Le président Jacques Rousselot, ici en conférence de presse, a confirmé Patrick Gabriel à la tête de l'équipe pro. / © France Télévisions

Mardi, Jacques Rousselot a officiellement confirmé Patrick Gabriel à la tête de l'effectif professionnel de l'ASNL. Pour 2 ans.
Vincent Hognon, un ancien du club lui aussi, l'assistera.

Par Didier Vincenot

La descente


Le choc a été rude, samedi soir, pour les dirigeants, les joueurs et les supporters de l'AS Nancy Lorraine.
Un challenge pourtant presque réussi pour Patrick Gabriel, l'homme a qui était promis une statue en cas de maintien.

De 11 points à la trêve, presque un record, l'incroyable ascension du coach a conduit l'ASNL à espérer, et à presque réussir l'incroyable exploit.

Car revenir du fond du classement  a été rude...
Tout cela possible grâce à la prise en mains instantanée de l'équipe, au départ de Jean Fernandez, acceptée de bonne grâce par Patrick Gabriel, au nom de son amour pour le club.

Puis survient une défaite surprise contre un SC de Bastia pourtant privé de ses pièces maîtresses, les bons résultats des clubs précédant Nancy, et, il n'en faut alors pas plus pour gâcher la fête, et pour faire jour à l'inéluctable fatalité. 

Le dimanche "gueule de bois" a suivi, où tous ceux qui aiment l'ASNL se rendent alors seulement compte que leur club jouera l'an prochain en Ligue 2.


La ligue 2


Le purgatoire du football, où ne pas progresser est synonyme d'enlisement, et où l'enlisement conduit souvent à l'échelon inférieur d'où il est si difficile de s'extirper.

Cela, personne ne le souhaite à Nancy, le président Rousselot en tête, qui, le moment d'abattement bien compréhensible passé, part déjà de l'avant;

Un président qui table sur un budget de 15 millions d'euros  pour la saison prochaine (contre 42 précédemment), et qui commente cette
information sur le site du club "...Ce sera l’un des plus gros de Ligue 2 si ce n’est le plus gros, a indiqué le président, qui doit encore
trouver 3 M€ pour le boucler. On repart sur un nouveau cycle avec beaucoup d’envie et d’enthousiasme. Le public a été fantastique samedi soir.
Ça a été fort de les entendre applaudir à la fin du match. Il m’a donné envie de continuer. Nos partenaires m’ont aussi assuré de leur soutien.
Je suis très optimiste pour la suite.
».

Les "formidables supporters de l'AS Nancy Lorraine" étaient là, selon la formule chère à Gérard Parentin qui a également marqué l'histoire de l'ASNL.
Des supporters qui applaudissent l'équipe, le staff et le président à l'issue du match perdu et de la descente à l'échelon inférieur.
Applaudissements qui atténuent l'abattement de tous et les larmes des joueurs. Et donnent à Jacques Rousselot l'envie de continuer.

L'an prochain, en Lligue 2, s'ouvrira un nouveau chapitre de l'histoire de l'AS Nancy Lorraine.
Une ASNL revancharde, qui aura, c'est sûr, à coeur de prendre ce championnat à bras le corps.

L'effectif


Jacques Rousselot en convient, le défi ne sera pas facile à relever, car une saison en Ligue 2 n'est pas une partie de plaisir.
Le nouvel effectif, bien sûr, n'est pas encore connu. Avec une marge budgétaire forcément restreinte, il faudra, côté recrutement, la "jouer efficace".

De "nombreux départs" sont prévus, de quelle ossature disposera Patrick Gabriel ? L'ouverture vers les jeunes, déjà entamée, sera-t-elle accentuée ?  Des surprises sont-elles à prévoir du côté de ceux qui resteront, partiront, ou arriveront ?

Le président, prudent comme à son habitude, n'a pas encore fixé le niveau de la barre à franchir  : " ... retrouver la Ligue 1 le plus vite possible".

Un voeu partagé par tous.

DMCloud:69927
Jacques Rousselot, conférence de presse
Le président Rousselot prépare déjà la prochaine saison.


Sur le même sujet

Les + Lus