Dossier refermé sur l'affaire Yvan Keller, le “tueur à l'oreiller”

La semaine dernière, les 2 juges d'instructions en charge de l'affaire Keller, le tueur en série suspecté du meurtre de 40 personnes agées, ont rendu une ordonnance de non lieu pour les 3 dernières personnes encore suspectées de complicité dans cette affaire.

Par Denis Becker

 / © Il faut rappeler que le suspect s'était suicidé en cellule en 2006 avant son jugement. Pour les parties civiles, le dossier se referme sans que la justice n'ait établie la moindre culpabilité dans les meurtres de leurs proches. Avec cette ordonnance de non lieu, la justice estime n'avoir pas assez d'éléments pour poursuivre le frère d'Yvan Keller, la 1ère compagne du tueur en série et l'une de ses connaissances. Mis en examen pour meurtre ou complicité de meurtre, ces 3 proches d'Yvan Keller sont donc innocentés et ce alors que certains avaient reconnu devant un juge d'instruction avoir participé aux cambriolages funestes. Une déception pour les familles des victimes.

Ni meurtrier, ni complices, la quarantaine de meurtres attribués au tueur à l'oreiller restera donc sans coupable aux yeux de la justice. Une situation inacceptable pour le petit fils de l'une des victimes présumées, qui ne comprend pas que la justice indemnise la veuve d'Yvan Keller et laisse les familles de victimes sans réponse à leurs questions.
Il reste 10 jours aux parties civiles pour faire appel de ce non lieu. 
Nicolas Roecklin
Petit-fils d'une victime présumée

DMCloud:71989
Dossier refermé sur l'affaire Yvan Keller, le "tueur à l'oreiller"

 

Sur le même sujet

Les + Lus